Qui appelez-vous dans les moments les plus importants de votre vie? Votre mère!

Bayshore | | Appelez Votre Mère

Quand quelque chose d’important arrive dans votre vie, qui appelez-vous? Que ce soit au moment de l’obtention d’un nouveau poste ou d’une promotion, de fiançailles, de l’arrivée prochaine d’un bébé, ou à toute autre étape marquante de notre vie, bon nombre d’entre nous sommes impatients de décrocher le téléphone et d’appeler la personne qui ne manquera pas de se réjouir pour nous : notre mère.

Même si nous quittons tous la maison familiale dès que nous sommes assez grands pour trouver notre propre voie dans la vie, nous chérissons le lien indestructible que nous entretenons avec notre famille et y puisons un grand réconfort. Quelle que soit la distance et peu importe le temps qui s’est écoulé, nous tenons à ce que nos êtres chers célèbrent nos plus grandes victoires avec nous et nous réconfortent pendant les périodes les plus difficiles. Lorsque nous téléphonons à la maison, nous savons qu’il y aura une voix chaleureuse, bienveillante et réconfortante à l’autre bout du fil.

Un coup de fil à votre mère peut être un puissant remontant – même la science est d’accord! Une étude publiée en 2010 par l’Université de Wisconsin-Madison a révélé que parler avec sa mère au téléphone est aussi rassurant qu’une étreinte de sa part. Au cours de leur expérience, des jeunes filles avaient pour tâche de parler de public. Les mères de certaines des jeunes filles étaient présentes sur place et les rassuraient brièvement, en partie par un contact physique. D’autres jeunes filles ont parlé avec leur mère au téléphone. Les jeunes filles d’un troisième groupe n’avaient aucun contact avec leur mère.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons de salive chez les jeunes filles pour mesurer leur taux de cortisol, l’hormone du stress. Ils ont également recueilli des échantillons d’urine pour mesurer le taux d’ocytocine, une hormone reconnue pour favoriser l’attachement entre la mère et ses enfants. Résultats? Les jeunes filles qui ont communiqué avec leur mère en personne ou par téléphone ont eu la même réaction hormonale : elles ont produit des taux semblables d’ocytocine. Chez les jeunes filles du troisième groupe, le taux d’ocytocine n’a pas changé. Les jeunes filles qui ont communiqué avec leur mère avaient également moins de cortisol dans leur salive que celles qui n’ont eu aucun contact leur mère.

Le fait d’appeler votre mère est aussi réconfortant pour vous que pour elle. Une étude de l’Université de Californie, à San Francisco, échelonnée sur une période de six ans et publiée en 2018, a révélé que la solitude augmente le risque de déclin fonctionnel et de décès chez les personnes âgées. Cette étude a également révélé des liens possibles entre la solitude et d’autres problèmes de santé chez les personnes âgées, comme la démence, les maladies du cœur et la dépression. Malheureusement, la solitude chez les personnes âgées est courante au Canada, à un point tel que certains spécialistes la considèrent comme une crise de santé publique.

Grâce aux merveilles de l’ère numérique, nous disposons plus que jamais de nombreux moyens pour communiquer avec nos proches, allant des messages textes et des courriels aux appels téléphoniques et aux clavardages vidéos. Prenez le temps aujourd’hui pour vous faire plaisir et faire plaisir à votre mère – appelez-la!

Aidez votre mère à préserver son autonomie aussi longtemps que possible grâce aux services de Soins à domicile Bayshore. Nous offrons des services de transport, d’entretien ménager léger et de préparation des repas ainsi que d’autres services au besoin. Composez le 1 877 289-3997 pour vous renseigner.

Sources :

https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1188033 – in English only

https://www.southernliving.com/news/phone-calls-help-prevent-loneliness-cause-illness-early-death – in English only

https://www.canada.ca/fr/conseil-national-aines/programmes/publications-rapports/2014/isolement-social-aines/page05.html

https://www.ledevoir.com/societe/sante/518510/un-ministere-de-la-solitude