Nouvelles marquantes de 2019 sur la démence

Bayshore | | Blogue

Au Canada, plus de 560 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre maladie apparentée, et 25 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Plusieurs nouveaux développements ont eu lieu en 2019 dans la recherche sur la démence et son traitement. Afin de vous aider à rester informés, nous avons fait le point sur les nouvelles qui auraient pu vous échapper l’an dernier.

Un premier village Alzheimer au Canada

En 2019, le premier village Alzheimer a ouvert ses portes au Canada à Langley, en Colombie-Britannique. Il s’agit d’un établissement de soins privé destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre maladie cognitive. Le Village qui est construit sur un lot clôturé de cinq acres offre sécurité, confort et stimulation dans un milieu de type communautaire comprenant de petites maisons. Sa création a été inspirée par le premier village du genre au monde, de Hogeweyk, aux Pays-Bas, et par le projet Green House aux États-Unis. Renseignez-vous sur le Village.

Réalité virtuelle : une nouvelle façon de dépister la maladie d’Alzheimer?

Une étude de l’Université de Cambridge suggère que la réalité virtuelle est une technologie qui permet de dépister la maladie d’Alzheimer à un stade précoce de façon plus précise que les tests cognitifs utilisés actuellement. Au cours de cette étude, dont les résultats ont été publiés dans le numéro de mai 2019 du journal Brain, les sujets ont été soumis à un test de navigation en réalité virtuelle. Les participants présentant un trouble cognitif léger ont obtenu de moins bons résultats que les sujets en bonne santé du groupe témoin. Il est intéressant de noter que, parmi ceux présentant un trouble cognitif léger, le test permettait de distinguer les personnes présentant un risque faible de développer un trouble cognitif de celles présentant un risque élevé – et de manière plus efficace que les tests de référence d’aujourd’hui.

« Ces résultats suggèrent qu’un test de navigation en réalité virtuelle peut mieux dépister la maladie d’Alzheimer à un stade précoce que les tests que nous utilisons actuellement dans les études cliniques et les études de recherche », a déclaré le chercheur principal, le docteur Dennis Chan, dans un communiqué de presse.

Les animaux robots sont bénéfiques pour les personnes atteintes d’une maladie cognitive

En avril dernier, NBC News a révélé que des études avaient établi un lien entre le temps passé en compagnie d’animaux robots et des niveaux de dépression et d’agitation plus faibles chez les personnes atteintes de démence. Ces animaux robots comprennent des chats, des chiens et même des bébés phoques. Le prix de bon nombre de ces robots est exorbitant, mais des modèles moins dispendieux arriveront sous peu sur le marché.

De nouvelles études démontrent les effets préventifs d’une bonne condition physique

De plus en plus d’études scientifiques démontrent un lien entre l’activité physique et un risque moindre de démence. En novembre 2019, une nouvelle étude – publiée dans le journal médical The Lancet Public Health – a examiné la question de plus près.

Effectuée à Trondheim, en Norvège, l’étude cherchait à vérifier si la condition cardiorespiratoire avait un effet protecteur sur la santé du cerveau. Les chercheurs ont examiné les dossiers médicaux de plus de 30 000 personnes – recueillis pour une étude à grande échelle qui a débuté dans les années 1980 – et vérifié lesquelles d’entre elles avaient développé un trouble cognitif plus tard. « Les personnes qui étaient en forme tout au long de l’étude avaient 50 % moins de chances de développer un trouble cognitif que les hommes et les femmes qui étaient le moins en forme » déclarait le New York Times. Une autre conclusion intéressante : les personnes qui retrouvaient une bonne condition physique dans la quarantaine seulement étaient également moins susceptibles de développer un trouble cognitif.

Bill Gates contribue au programme de recherche sur la maladie d’Alzheimer

En novembre 2019, l’ancien magnat de l’informatique Bill Gates a annoncé avoir fait un don de 10 millions de dollars américains à Part the Cloud, un programme mondial de subventions de recherche de l’Alzheimer’s Association aux États-Unis. « Les subventions du programme Part the Cloud visent principalement à accélérer l’application des résultats de laboratoire et à mettre au point des traitements possibles par l’entremise d’essais – pour combler les lacunes dans le développement de médicaments pour la maladie d’Alzheimer en offrant un soutien essentiel aux essais cliniques de première phase », déclare l’Alzheimer’s Association dans un communiqué de presse. Le programme avait déjà accordé 30 millions de dollars américains en subventions à 39 projets de recherche de pointe.

Également en 2019, Bill Gates s’est joint à Jeff Bezos, le patron d’Amazon, pour faire un don de plus de 20 millions de dollars américains au projet Diagnostics Accelerator, un projet de l’Alzheimer’s Drug Discovery Foundation. Bill Gates a aussi abordé la recherche sur la maladie d’Alzheimer dans son blogue, GatesNotes.

Au cas où ces articles vous auraient échappé…

En 2019, nous avons publié plusieurs articles sur la démence dans notre blogue :

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile, y compris des soins aux personnes atteintes de démence, afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289-3997