Aller de l’avant : conseils pour déménager dans une maison plus petite

Bayshore | | Blogue

Est-il temps de déménager dans une maison plus petite? Qu’il s’agisse de votre propre maison ou de celle de vos parents ou de vos grands-parents, c’est une question qui peut susciter toutes sortes d’émotions.

Des études ont démontré que la plupart des Canadiens préféreraient vieillir chez eux, dans leur résidence familiale, s’ils avaient le choix. Cela n’est toutefois pas toujours approprié, sûr ou possible. La maison est peut-être trop grande pour une ou deux personnes, ou comporte trop d’escaliers. Elle coûte peut-être trop cher ou exige trop d’entretien, ou elle se trouve trop loin de la famille et d’autres services de soutien. Bon nombre de gens vendent leur maison afin de pouvoir accéder à la valeur nette de leur propriété. Parfois les personnes âgées doivent déménager à cause de problèmes de santé, comme une maladie grave ou une blessure qui touche leur mobilité.

Quelles que soient les raisons, abandonner une maison familiale peut être stressant et éprouvant sur le plan émotif. Nos maisons et nos quartiers représentent beaucoup de souvenirs, et pour bon nombre de personnes, il est pénible de déménager, même si ce déménagement est très sensé. Le déménagement peut également être coûteux. Examinons quelques façons de faciliter la transition.

1. Tenez compte des options.

La situation de chaque famille est différente. Vous devrez peut-être peser le pour et le contre d’une série d’options d’hébergement, y compris les copropriétés et les appartements, les résidences pour retraités et les résidences services.

Si vous pensez déménager pour des raisons financières, cela vaut la peine de consulter un planificateur de retraite ou un comptable pour déterminer si vous économiserez. Les frais de déménagement, comme les frais de fermeture de dossier et les droits de mutation mobilière peuvent s’élever à des milliers de dollars. Dans une nouvelle résidence, il peut y avoir des charges de copropriété et d’autres nouveaux frais qui risquent d’augmenter avec le temps. Vous dépenserez en revanche peut-être moins en frais d’assurance, en réparations et en frais d’automobile.

Voici quelques autres facteurs à considérer au moment de choisir une nouvelle maison : proximité de la famille, des amis et des ressources communautaires; commodités et services, comme les restaurants, les gymnases et les centres médicaux; qualité de vie et coût d’hébergement (il peut être insensé, financièrement, de rester dans le même quartier). Pour obtenir de l’aide pour trouver des options d’hébergement pour personnes âgées, communiquez avec les spécialistes de A Place For Mom.

2. Réduisez vos biens.

Même avant d’avoir trouvé une nouvelle maison, commencez par réduire vos biens – six mois à un an à l’avance n’est pas trop tôt. Les familles accumulent une foule de biens. Plus vous avez de temps, moins la tâche semblera accablante. Les spécialistes conseillent de faire une pièce à la fois, de travailler quelques heures à la fois et de prendre des pauses. Repérez les articles à garder, à donner, à vendre, à recycler ou à jeter, et accordez-vous du temps pour passer au travers des documents. (Lisez plus de conseils sur la façon de désencombrer votre intérieur.)

3. Savourez vos souvenirs.

Ne vous défaites pas de vos biens à la hâte – il peut s’agir d’un moment émotif pour vous ou vos êtres chers. En parler ouvertement aide les gens à abandonner une maison. Prenez le temps de revisiter vos souvenirs, de prendre des photos et de partager vos histoires. Parlez (et prenez même des photos) des biens familiaux lorsque vous décidez quoi en faire.

4. Préparez-vous à déménager.

Une fois que vous avez choisi votre nouveau domicile, commencez à planifier le déménagement. Il est utile de se servir de listes de contrôle et de créer un calendrier de rappel, disons, jusqu’à 12 semaines avant la date du déménagement – pour que tout le monde soit sur la même longueur d’onde. Vous pouvez trouver des listes de contrôle en ligne, comme celle-ci de Postes Canada.

Recrutez des membres de la famille et des amis pour vous aider avec différentes tâches, comme obtenir des devis de différents déménageurs, trier et emballer les biens, apporter des articles aux centres de dons, informer les autres du changement d’adresse prochain, faire interrompre les services publics et d’autres services, nettoyer la nouvelle maison avant le jour du déménagement, etc.

5. Embauchez un peu d’aide.

Des services de santé personnalisés à domicile peuvent vous aider, vous ou vos êtres chers à vous épanouir dans votre nouveau domicile. Même sans le fardeau associé à l’entretien d’une grande maison, bon nombre de Canadiens âgés tirent profit de services occasionnels d’entretien et de lessive par exemple. Ces services, ajoutés à d’autres services comme des soins personnels, des services d’accompagnement, de l’aide avec les repas et l’épicerie, et le transport à des rendez-vous chez le médecin, aident les gens à vieillir en sécurité dans leur nouveau domicile aussi longtemps que possible. Pour en savoir plus, appelez Soins de santé Bayshore au 1 877 289-3997.

Ressources supplémentaires

Downsizing a Home: A Checklist for Caregivers (Family Caregiver Alliance) (en anglais seulement)

Home Away From Home: Relocating Your Parents (Family Caregiver Alliance) (en anglais seulement)

Preparing For Your Move (Comfort Life) (en anglais seulement)

Liste de vérification pour déménager (Le Bureau de la consommation)

Liste de vérification des consommateurs pour choisir une entreprise de déménagement (Le Bureau de la consommation)