Le glaucome : ce que vous devez savoir

Bayshore | | Blogue

Le glaucome est une maladie oculaire courante qui touche 400 000 Canadiens – et bon nombre d’entre eux l’ignorent. Le glaucome est l’une des principales causes de cécité, alors il est important de vous renseigner sur les conséquences que cette maladie peut avoir sur votre santé visuelle. La Semaine mondiale du glaucome se tiendra du 8 au 14 mars 2020, c’est le moment idéal pour en savoir plus.

Le voleur silencieux de la vue

Le glaucome désigne un groupe de maladies qui endommagent le nerf optique, le nerf qui transmet l’information perçue par la rétine vers le cerveau. Le glaucome est causé en général par une augmentation de la pression oculaire due à une accumulation d’humeur aqueuse dans l’œil. Lorsque cette pression augmente, elle endommage le nerf optique.

Le glaucome est souvent surnommé « le voleur silencieux de la vue » parce qu’il peut se développer pendant des années avant que les personnes atteintes ne remarquent de symptômes – et à ce moment-là, la perte de vision risque déjà d’être permanente. Le glaucome peut toucher un œil ou les deux yeux, et la gravité de la perte de vision dépend de l’endroit où la lésion se produit. Nous ne savons pas encore ce qui cause le glaucome, mais des études se poursuivent au Canada et ailleurs.

Types de glaucome

Il existe quatre types de glaucome :

Le glaucome primitif à angle ouvert : C’est le type le plus fréquent qui touche 90 % des personnes atteintes. Lorsque l’œil produit une trop grande quantité d’humeur aqueuse, ou lorsque ce liquide ne s’écoule pas bien, la pression peut augmenter et endommager le nerf optique. Une perte de la vision périphérique s’ensuit. Si le glaucome n’est pas traité, la vision peut continuer à rétrécir (« vision centrale » ou « vision en tunnel ») ou s’éteindre complètement.

Glaucome à angle fermé : Ce type de glaucome se présente lorsque l’humeur aqueuse ne peut pas s’écouler normalement. En vieillissant, « l’angle de drainage » entre l’iris et la cornée peut se rétrécir. Si l’angle se ferme ou est obstrué, le liquide ne peut pas atteindre les canaux de drainage de l’œil. Le glaucome à angle fermé (également appelé glaucome à angle étroit) peut s’installer lentement ou se manifester soudainement. Il s’agit d’une urgence médicale qui nécessite un traitement immédiat.

Glaucome secondaire : Ce type résulte d’un autre problème, comme une blessure, une infection, une inflammation ou une tumeur à l’œil ou à proximité de celui-ci, une maladie (comme le diabète), certains médicaments, ou encore des complications à la suite d’une chirurgie oculaire.

Glaucome à pression normale : Ce type de glaucome n’est pas causé par des changements dans la pression intraoculaire, mais endommage néanmoins le nerf optique.

Qui est à risque de développer le glaucome?

Les facteurs de risque incluent les suivants :

  1. Personnes de plus de 60 ans ou personnes d’origine africaine de plus de 40 ans
  2. Antécédents familiaux de glaucome
  3. Origine africaine, hispanique ou asiatique
  4. Pression intraoculaire élevée
  5. Hypermétropie ou myopie
  6. Blessure à l’œil
  7. Utilisation à long terme de corticostéroïdes
  8. Certaines caractéristiques de l’anatomie de l’œil, comme une cornée mince, un nerf optique qui s’amincit, une sensibilité du nerf optique
  9. Maladies de l’œil, comme un décollement de la rétine, une inflammation ou une tumeur
  10. Diabète, hypertension, maladie du cœur, migraines

Comment prendre soin de votre vision

Si vous remarquez quoi que ce soit d’inhabituel dans votre vision – comme une vision floue ou une baisse d’acuité visuelle, une perte de vision, une douleur ou une rougeur, ou une perception de halos autour des lumières – il est important de passer un examen complet de la vue.

Des examens périodiques peuvent vous aider à détecter rapidement tout problème. Pour préserver une bonne santé visuelle, l’Association canadienne des optométristes recommande un examen de la vue aux deux ans pour les personnes âgées de 6 à 64 ans, et au moins une fois par année pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Les personnes âgées sont plus à risque de développer non seulement le glaucome, mais d’autres maladies oculaires, dont la sécheresse oculaire, la presbytie, les cataractes, la dégénérescence maculaire et la rétinopathie diabétique.

Comment le glaucome se traite-t-il?

Le glaucome se traite en réduisant la pression intraoculaire à l’aide de médicaments oraux, de gouttes oculaires ou d’une chirurgie. Il n’existe pas encore de remède pour le glaucome, mais ces interventions peuvent ralentir ou prévenir la perte de vision.

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289-3997.