COVID-19 : la distanciation physique ou sociale comme mesure de sécurité

Bayshore | | Blogue

Depuis mars, les gouvernements du monde entier demandent aux citoyens de respecter la distanciation sociale, également nommée distanciation physique. Voici des réponses à vos questions sur la distanciation sociale et la façon dont elle vous protège ainsi que vos proches.

La distanciation sociale et la distanciation physique sont-elles la même chose?

Oui. Les deux termes signifient que vous devez vous tenir à une distance d’au moins 2 mètres (soit 6 pieds) de toute personne ne vivant pas avec vous et éviter tout contact physique, dont les poignées de main. La COVID-19 se propage par les gouttelettes respiratoires expulsées lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou parle. Si les gouttelettes atteignent les yeux, le nez ou la bouche d’une autre personne, ou si elles pénètrent dans les poumons, cette personne peut tomber malade.

La distanciation sociale constitue le meilleur recours qu’ont les collectivités pour ralentir la propagation du virus. L’expression « aplatir la courbe » ne vous est sûrement plus inconnue. Dans un graphique, la « courbe » représente le taux d’infection. Lorsqu’une maladie se propage rapidement, la courbe atteint un pic sur une courte période. Quand la propagation ralentit, la pente de la courbe s’aplatit.

Comment évolue une épidémie avec ou sans mesures préventives.

GRAPHIQUE

Selon l’Ontario Medical Association, l’aplatissement de la courbe atténue les pressions subies par le système de soins de santé, ce qui aide les hôpitaux à mieux gérer la situation, à se réapprovisionner en matériel médical et à permettre aux travailleurs infectés de récupérer. « [Traduction] Cela augmente les chances de guérison et de survie des personnes infectées. En cas de non-respect de la distanciation sociale, de plus en plus de gens tomberont malades dans un avenir rapproché. Par conséquent, les salles d’urgence et les unités de soins intensifs seront engorgées et le nombre de décès augmentera ».

Chacun doit collaborer en respectant la distanciation sociale et en restant à son domicile autant que possible. Cela suppose de ne sortir que pour effectuer les achats considérés comme essentiels (envoyer une seule personne par famille), avoir recours aux services de livraison si possible et éviter de se rendre dans les supermarchés, pharmacies et autres aux heures de pointe. De nombreux magasins réservent des plages horaires pour les personnes âgées et autres clients vulnérables; vérifiez ce qui est mis en place dans votre quartier. Évitez tout rassemblement avec votre famille ou vos amis. Sont donc exclus les rencontres pour prendre un café, les fêtes, les soirées cinéma, les repas de Pâques, les réunions de club, les services religieux, les évènements sportifs, etc.

Le fait de ne plus voir personne et d’être privé de ses habitudes n’est pas chose facile. Cependant, selon l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, ce temps de restrictions est crucial pour lutter contre la COVID-19. Moins vous serez exposé au virus, moins vous courez le risque de tomber malade et de contaminer les autres. Protégez votre entourage en restant à la maison.

Comment la distanciation sociale et l’auto-isolement sont-ils différents?

La distanciation sociale consiste à demeurer à une distance d’au moins 2 mètres (6 pieds) des autres personnes, à éviter tout contact physique (comme les poignées de main), à ne pas participer aux rassemblements non essentiels (fêtes, etc.), à éviter les foules, et à limiter les contacts avec les gens plus à risque (les personnes plus âgées, les personnes ayant un système immunitaire affaibli et les personnes atteintes de maladies chroniques).

L’auto-isolement consiste à rester chez soi, à éviter tout contact avec les autres et à surveiller l’apparition de symptômes. Les gens qui ont voyagé à l’extérieur du Canada ou été en contact étroit avec une personne ayant reçu un diagnostic de COVID-19 doivent volontairement s’auto-isoler pendant une période de 14 jours.

Puis-je quitter la maison pour aller marcher?

Pour la population en général, cela ne pose pas problème, pourvu que vous adoptiez les mesures de distanciation sociale (distance minimale de 2 mètres). Par contre, si vous êtes isolé,  il est préférable de demeurer à l’intérieur. Concernant les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles au système immunitaire affaibli, l’Ontario Medical Association leur déconseille de quitter leur domicile, à moins qu’elles n’aient pas le choix. Passez alors du temps sur votre balcon, votre terrain ou dans votre cour.

Devrais-je porter un masque lorsque je quitte mon domicile?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) recommandent le port du masque uniquement si vous êtes infecté ou malade ou si vous prodiguez des soins à quelqu’un touché par le virus. Santé Canada offre le conseil suivant : « Si vous êtes en santé, l’utilisation d’un masque n’est pas recommandée pour prévenir la propagation de la COVID-19. Le port d’un masque lorsque vous n’êtes pas malade peut vous donner une fausse impression de sécurité. »

Ne négligez pas les autres mesures préventives : se laver les mains fréquemment et soigneusement, ne pas toucher son visage et rester à au moins 2 mètres de distance des personnes que vous croisez.

Si j’ai à sortir, que devrais-je faire lors de mon retour à la maison?

Lavez-vous les mains immédiatement, durant au moins 30 secondes et avec du savon et de l’eau.

Est-ce que mon fournisseur de soins à domicile continuera à s’occuper de moi?

Bien qu’il serait préférable que personne n’entre chez vous, c’est parfois nécessaire pour les gens qui requièrent des soins. Si des professionnels de la santé viennent à votre domicile, ils doivent prendre des précautions; celles-ci comprennent de poser des questions sur votre état de santé et d’utiliser l’équipement de protection individuelle si nécessaire.

Est-ce sécuritaire de commander des repas à emporter et de se faire livrer son épicerie?

Aucun élément n’indique que le virus se transmet par la nourriture ou les emballages alimentaires. Si cela vous rassure, transférez les repas à emporter dans un autre contenant. Débarrassez-vous ensuite de l’emballage et lavez-vous les mains. Après avoir déballé vos provisions, lavez-vous les mains. Comme à l’habitude, adoptez des pratiques de manipulation sécuritaire des aliments à la maison. De plus, lavez-vous les mains avant et après la préparation des repas, mais aussi après avoir mangé.

Pour maintenir une certaine distance physique, demandez la « livraison sans contact » et tout vous sera déposé devant votre porte.

Pendant combien de temps la distanciation sociale sera-t-elle nécessaire?

Le 21 mars 2020, Patty Hajdu, ministre fédérale de la Santé, a déclaré que les mesures de distanciation sociale pourraient être maintenues pendant plusieurs mois, alors que nous tentons d’aplatir la courbe et d’enrayer la pandémie. Elle a ajouté qu’elle encourageait les Canadiens à agir collectivement dès maintenant.

Mes parents/enfants/petits-enfants ont beaucoup de difficulté à se plier aux contraintes en lien avec la distanciation sociale. Que peut-on faire?

Être séparé de ses proches constitue tout un défi, mais il s’agit du prix à payer pour les protéger. La solitude pèse véritablement pour bon nombre de personnes âgées. Pour alléger ce problème, suivez nos conseils pour rester en contact avec les aînés durant la pandémie.

La distanciation sociale a un impact sur ma santé mentale. Que puis-je faire?

La pandémie va de pair avec le stress, l’anxiété, la peur et l’incertitude. Pour aider les gens à surmonter cette crise, le CAMH (Centre de toxicomanie et de santé mentale) définit plusieurs stratégies. La Commission de la santé mentale du Canada présente le Carrefour de ressources qui comprend une ressource pouvant être téléchargée gratuitement, Premiers soins en santé mentale : COVID-19 Guide de prise en charge de sa santé mentale pour bâtir sa résilience. Si un de vos proches ou vous-même traversez une crise de santé mentale, appelez le 9-1-1 ou une ligne de crise dans votre province ou territoire ou encore, rendez-vous au service des urgences.

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de soins à domicile conçus pour permettre aux Canadiens de vivre de façon autonome le plus longtemps possible. Communiquez avec nous au 1 877 289-3997 pour obtenir de plus amples renseignements.