Vieillir chez soi : options d’habitation pour personnes âgées

Bayshore | | Blogue

 

Est-ce que vous ou vos êtres chers âgés avez fait des préparatifs en vue de vieillir chez vous? La plupart des Canadiens désirent vivre de façon autonome pendant leurs vieux jours plutôt que de s’installer dans une résidence pour personnes âgées ou chez des membres de leur famille. Le choix d’un milieu de vie est une décision personnelle et complexe, et il est sensé de commencer à penser aux options d’habitation pour personnes âgées bien avant que vous en ayez besoin. En connaissant les options offertes, vous pourrez prendre une décision éclairée lorsque le temps sera venu de changer de milieu.

Où vivent les personnes âgées?

Le domicile d’une personne âgée peut prendre différentes formes. Bon nombre d’adultes âgés restent dans leur maison familiale et paient pour les services qui les aident à gérer leur propriété et leurs soins personnels. Pour assurer leur sécurité, il faudra peut-être apporter y des modifications. D’autres personnes âgées emménagent dans une maison plus petite, et passent d’une grande maison unifamiliale ou d’une maison de taille moyenne à une maison, un condo ou un logement exigeant moins d’entretien, et embauchent de l’aide selon leurs besoins. Certaines personnes s’installent dans des villes plus petites où les maisons coûtent moins cher et où le coût de la vie est moins élevé.

Les personnes âgées actives et en santé préféreront peut-être des complexes d’habitation pour retraités (également appelées résidences pour 55 ans et plus, communautés pour adultes actifs, communautés pour adultes ou logements pour personnes âgées), où elles peuvent vivre de façon autonome tout en ayant accès à des services et à des activités récréatives. Elles peuvent également décider de vivre dans une maison de retraite, une coopérative d’habitation (appartenant aux membres ou contrôlée par les membres) ou un logement en location viagère (une personne âgée acquiert un intérêt dans un bien, ce qui lui donne le droit d’y occuper un logement pendant une longue période).

Au Canada, l’espérance de vie des femmes est de 84 ans, et celle des hommes de 79,9 ans. Avec le temps,  vous ou votre être cher déciderez peut-être de changer de type d’habitation selon l’évolution de votre état de santé et de votre situation particulière. Les résidences services sont destinées aux personnes âgées qui ont besoin d’aide pour préparer les repas par exemple, ou pour faire le ménage et la lessive. Les établissements de soins de longue durée (foyers-résidences ou foyer de soins) sont destinés aux personnes qui ont besoin d’un niveau élevé de soins physiques ou de soins cognitivo-comportementaux et qui ne peuvent plus vivre seules en toute sécurité.

Autres solutions d’habitation pour personnes âgées

Outre les options décrites ci-dessus, vous pouvez explorer les solutions ci-après qui sont de plus en plus populaires tant au Canada qu’ailleurs dans le monde :

Le partage d’habitation : Un propriétaire et un locataire deviennent colocataires. La relation est mutuellement bénéfique : les propriétaires qui ont besoin de compagnie, d’un revenu supplémentaire, de sécurité, d’aide avec les emplettes ou l’entretien de la maison peuvent continuer à vivre de façon autonome, et les locataires paient un loyer moins élevé que s’ils vivaient seuls. Le programme HomeShare à Toronto, par exemple, met des personnes âgées de 55 ans et plus en relation avec des étudiants de niveau postsecondaire qui ont besoin d’un logement à prix abordable. D’autres programmes mettent en relation des personnes âgées qui cherchent une solution d’habitation avec « échange de tâches ». Pour en savoir plus sur le partage d’une habitation, visitez le site HomeShare Canada.

La cohabitation pour personnes âgées : Ce modèle social novateur inspiré par la cohabitation intergénérationnelle au Danemark a vu le jour en Amérique du Nord il y a une vingtaine d’années environ. Les personnes âgées vivent dans une communauté ou un quartier durable et à prix abordable, composé de maisons unifamiliales privées et d’espaces communs. Ces personnes profitent d’activités récréatives et de repas communautaires ensemble, et elles se soutiennent mutuellement. Au Canada, il existe des communautés de cohabitation pour personnes âgées en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et en Ontario. Pour en savoir plus, visitez le site du Réseau canadien de cohabitation et celui de l’organisme Canadian Senior Cohousing.

Facteurs à considérer au moment de choisir une habitation pour personnes âgées

Le choix de l’option d’habitation dépend des préférences de la personne, de son mode de vie, de son âge, de sa santé, de sa mobilité, de sa famille et de sa situation financière. Ces facteurs varient d’une personne à l’autre. Vous pourriez peut-être vouloir habiter plus près de vos petits-enfants. Ou, si aucun de vos proches n’habite près de chez vous, l’idée de partager votre habitation avec une autre personne vous plaira peut-être. Vous avez peut-être aussi un handicap et avez besoin d’aide pour préparer les repas et faire le ménage.

En établissant une liste de vos besoins, de vos ressources et de vos priorités, vous pourrez réduire vos options. Si vous aidez une personne âgée à trouver une habitation, soyez à l’écoute de ses désirs et de ses préoccupations, et faites-la participer au processus de recherche et de décision.

Votre ville ou votre province, ou encore votre autorité sanitaire locale peut avoir un répertoire des options d’habitation pour personnes âgées et un guide pour faciliter le choix. Il y a aussi des entreprises spécialisées dans la navigation des options d’habitation pour personnes âgées. Vous pouvez aussi consulter les Pages jaunes. Les provinces et les territoires offrent aussi des programmes d’habitation pour personnes âgées à faible revenu.

Si une communauté de retraités ou une résidence services particulière vous intéresse, demandez à la visiter. Visitez les chambres des résidents, la salle à manger, les aires communes, etc. Posez des questions, parlez aux résidents et au personnel, et renseignez-vous sur les activités sociales et récréatives qui y sont offertes. Goûtez à un repas si vous le pouvez. Comparez diverses résidences et n’hésitez pas à demander une nouvelle visite si vous croyez qu’une communauté particulière semble vous convenir.

Ressources supplémentaires

Making informed decisions about housing (Portail sur le vieillissement optimal de McMaster) (en anglais seulement)

Coût des résidences pour les aînés (Agence de la consommation en matière financière du Canada)

Logements pour les aînés (Société canadienne d’hypothèques et de logement)

Senioropolis.com (base de données sur les ressources et les options d’habitation pour retraités) (en anglais seulement)

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289-3997.