Entretien avec l’infirmière superviseure Charlane Porter

Bayshore | | Blogue

Les infirmières et infirmiers de Soins à domicile Bayshore viennent d’horizons variés et sont spécialisés dans différents domaines. Ce qu’ils ont en commun, c’est une passion pour les soins infirmiers et de l’empathie pour leurs clients. Nous avons rencontré Charlane Porter, une infirmière superviseure de notre succursale d’Edmonton, afin d’en apprendre plus sur son expérience chez Bayshore. Charlane s’est jointe à nous en juillet 2018 comme employée temporaire. Elle est devenue une employée permanente en décembre dernier.

Qu’est-ce qui vous a amené chez Bayshore?

Je travaille comme infirmière auxiliaire depuis 26 ans. J’ai travaillé dans toutes les unités de soins, des soins en cardiologie aux soins pulmonaires, en passant par les soins en gastroentérologie, les soins d’urgence, les soins gériatriques et les soins de longue durée pour n’en nommer que quelques-uns. J’ai également travaillé comme spécialiste en soins des plaies dans d’importants établissements à Edmonton. Dans les régions rurales de l’Alberta, j’ai aussi été une championne en soins des plaies, que ce soit pour des soins de courte durée ou des soins de longue durée. Pendant toutes ces années, j’ai toujours été membre du syndicat.

J’ai 49 ans maintenant. Il y a quatre ans, j’ai reçu un diagnostic de cancer. J’ai dû prendre congé pendant mon traitement et les traitements d’entretien qui ont suivi. Je marchais avec une canne jusqu’à cette période-ci l’an dernier, soit à cause du cancer, soit à cause de la chimiothérapie. Je n’ai plus assez de force pour des tâches infirmières lourdes.

J’ai présenté ma candidature à des dizaines de postes auprès des Services de santé de l’Alberta et du syndicat, mais ils ne m’ont jamais trouvé un poste convenable, même pas comme commis dans une unité de soins. Mes prestations d’invalidité touchaient à leur fin, je n’avais pas d’argent, et après deux ans en arrêt de travail, j’avais épuisé toutes mes économies pour survivre. Je conduisais aussi 200 kilomètres à l’aller et au retour pour suivre mes traitements, et je payais tous les frais de déplacement moi-même.

J’ai alors commencé à chercher un emploi par moi-même. J’ai postulé ailleurs, et Bayshore était l’un des employeurs potentiels. Je me suis présentée à l’entrevue et je me suis sentie tellement bien accueillie, tellement impliquée. Donalda et Laureen, les personnes avec lesquelles j’ai passé l’entrevue, étaient réellement merveilleuses. Dès le premier jour, j’ai senti que Bayshore était un lieu de travail exceptionnel. Je pensais, qui embaucherait une personne atteinte d’un cancer de stade quatre? Mais elles m’ont donné une chance.

Au cours de ma première semaine chez Bayshore, je suis tombée et je me suis cassée le poignet et le coude, je portais donc un plâtre dès mes premiers jours en poste. Je croyais qu’on allait me remercier pour mes services, mais ils m’ont gardée. Une fois mon bras guéri, je me suis cassé un orteil. Je pensais, oh non, maintenant, je peux à peine marcher! J’étais terrifiée à l’idée de perdre mon emploi. Et vous savez quoi? J’ai conservé mon poste. On voyait mon potentiel comme infirmière, qui j’étais et l’expérience que j’avais, et ce que je pouvais apporter à Bayshore. On ne me jugeait pas à cause de mon cancer, de mes os fracturés ou du temps que je devais prendre pour aller à mes rendez-vous chez le médecin. Et pour tout vous dire, c’est le meilleur emploi que j’ai jamais eu.

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre travail chez Bayshore?

Chez Bayshore, le moral est très bon et il y a un climat de franche camaraderie. La culture y est très amicale, les gens y sont heureux. Tout le monde vous soutient. Ils désirent vous aider à améliorer votre pratique infirmière. Ils se dévouent à leurs clients et à leur collectivité. En toute honnêteté, je ne crois pas que j’aimerais travailler ailleurs, et je vous le dis en connaissance de cause! Je vante les mérites de Bayshore partout en ville, à toutes mes amies. Je leur dis de postuler chez Bayshore. Je suis vraiment heureuse ici.

Et depuis que je suis ici, je me porte bien. Ma santé s’améliore de jour en jour. Mon corps a eu le temps de guérir parce que je n’ai plus à fournir des soins de chevet lourds. Je prodigue d’excellents soins infirmiers dans mon poste actuel à cause de mon expérience. Je peux répondre à toutes les demandes que je reçois, par téléphone ou en personne. Je délègue aussi des tâches et je forme d’autres personnes.

Que diriez-vous à vos collègues de la profession infirmière qui pensent postuler chez Bayshore?

Si vous désirez vous sentir appréciés, soutenus et même honorés pour vos connaissances et vos compétences infirmières, si vous désirez sentir que vous faites partie d’une équipe, c’est le lieu de travail idéal. Je crois aussi que c’est un endroit où vous pouvez avancer et où les occasions pour apprendre de nouvelles choses et vivre de nouvelles expériences sont nombreuses. J’ai travaillé dans des établissements de soins auparavant, mais j’adore les soins à domicile maintenant, et je ne retournerai jamais en établissement.

J’aimerai terminer sur une note personnelle – je suis devenue veuve deux fois avant l’âge de 35 ans. J’ai élevé seule mes quatre enfants, en travaillant par quarts et en me débattant avec les conditions de travail dans les établissements de soins. J’aurais bien aimé avoir le poste que j’occupe actuellement chez Bayshore il y a dix ans. Si seulement j’avais su. C’est un emploi idéal pour des parents seuls – ils peuvent travailler tout en s’occupant de leurs enfants et de leurs responsabilités familiales. Bayshore est prête à travailler avec ces employés pour s’assurer qu’ils font assez d’heures. Les parents seuls arrivent à bien concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Un dernier mot. Chez Bayshore, je sens que j’ai une raison d’être et que je peux utiliser mon expérience et mes connaissances. Je me sens très privilégiée d’avoir eu la possibilité de travailler pour cette entreprise.

Pour de plus amples renseignements à propos de Soins à domicile Bayshore, communiquer avec nous au 1 877 289-3997.