AVC

L’AVC est la principale cause d’incapacité chez les adultes et la troisième principale cause de décès.

L’accident vasculaire cérébral (AVC)

Un AVC consiste en la perte soudaine des fonctions cérébrales causée par l’interruption du flux sanguin vers le cerveau (AVC ischémique) ou une rupture de vaisseaux sanguins cérébraux (AVC hémorragique). L’interruption du flux sanguin empêche l’oxygène d’atteindre le cerveau, ce qui provoque la mort des cellules.

Les effets d’un AVC varient selon la partie du cerveau qui a subi des dommages. Entre un tiers et deux tiers des survivants d’un AVC ont besoin d’une certaine forme de réadaptation, car ils ont perdu certaines fonctions physiques ou cognitives, ou ont de la difficulté à communiquer.

L’AVC est une urgence médicale, si vous croyez qu’une personne est victime d’un AVC, composez immédiatement le 911. En réagissant rapidement, vous pourriez sauver lui la vie et lui éviter une incapacité permanente.

Voici quelques signes et symptômes d’un AVC chez les hommes et chez les femmes :

  • Faiblesse d’un côté du corps, ou une sensation d’engourdissement ou de picotement au visage, à un bras ou à une jambe.
  • Difficulté à parler (trouble d’élocution) ou à comprendre ce que les autres disent.
  • Problèmes de vision dans un œil ou les deux yeux, ou vision double.
  • Mal de tête soudain, grave ou inhabituel.
  • Étourdissement, problème de coordination ou d’équilibre

Facteurs de risque pour les maladies du cœur et l’AVC

Bon nombre des facteurs de risque pour l’AVC sont identiques et les maladies du cœur. Il y a deux types de facteurs de risque : ceux que nous ne pouvons pas changer (non modifiables) et ceux que nous pouvons changer (modifiables). Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, huit sur dix maladies du cœur et AVC précoces peuvent être évités avec de saines habitudes de vie.

Facteurs de risque non modifiables

  • Antécédents familiaux : Vous êtes plus à risque d’avoir un AVC si un membre de votre famille immédiate a subi un AVC avant l’âge de 65 ans.Vous êtes plus vulnérables aux maladies du cœur si l’un de vos proches (parents, frères et sœurs) a été victime d’une crise cardiaque ou a une tension artérielle ou un taux de cholestérol élevé.
  • Âge : Le risque d’être touché par une maladie du cœur ou un AVC augmente avec l’âge. Les deux tiers des AVC se produisent chez des personnes de plus de 65 ans. Le risque de maladies du cœur augmente chez les hommes de plus de 45 ans et chez les femmes ménopausées ou qui ont plus de 55 ans.

Facteurs de risque modifiables

  • Tabagisme : Le tabagisme (ou l’exposition à long terme à la fumée secondaire) augmente considérablement le risque de maladies du cœur et d’AVC. (Accédez à des ressources gratuites pour cesser de fumer.)
  • Hypertension artérielle : Environ une personne sur cinq au Canada vit avec l’hypertension. Avec le temps, l’hypertension peut endommager les artères du cœur et accélérer l’athérosclérose.
  • Taux élevé de cholestérol : Le « mauvais cholestérol » (LDL) contribue au rétrécissement des artères, ce qui augmente votre risque de maladies du cœur et d’AVC. Un taux élevé de « bon » cholestérol (HDL) réduit votre risque.
  • Surpoids et l’obésité : L’obésité augmente votre risque de développer bon nombre de maladies, y compris les maladies du cœur et l’AVC.
  • Manque d’exercice : Vous pouvez réduire votre risque de maladies du cœur et d’AVC en faisant de l’exercice régulièrement. (Apprenez-en plus sur les lignes directrices canadiennes en matière d’activité physique.)
  • Mauvaise alimentation : Optez pour un régime faible en gras saturés, en gras trans, en sel et en cholestérol, et riche en fruits et en légumes. (Apprenez à manger sainement avec les guides alimentaires du Canada.)
  • Stress : Trop de stress ou un stress prolongé peut faire augmenter le taux de cholestérol et la tension artérielle, ce qui accroît le risque de maladies du cœur.
  • Autres maladies : Le diabète et des maladies auto-immunes (comme le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde) peuvent augmenter votre risque de crise cardiaque. Il est important de contrôler de manière efficace ces maladies.

Bayshore est heureuse de fournir de l’information sur la santé à ses clients, à leur famille et à leurs proches aidants. Les renseignements fournis ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traités comme tels. Pour en savoir plus sur les maladies du cœur et l’AVC, veuillez consulter votre médecin.

Ressources Additionnelles

Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada
http://www.coeuretavc.ca/
Cet organisme canadien vise à prévenir les maladies, à préserver des vies et à favoriser le rétablissement grâce à la recherche, la promotion de la santé et des politiques publiques. Son site Web offre de l’information sur la santé, y compris des idées permettant d’apporter des changements positifs au mode de vie.

Hypertension Canada
https://www.hypertension.ca/fr/
Cet organisme national sans but lucratif se consacre à la prévention et à la maîtrise de l’hypertension (tension artérielle élevée) et de ses complications. Son site Web offre des conseils pour prévenir l’hypertension.

Need More Information

Besoin de plus d'informations?

Foire aux
questions

Nous joindre
E-Newsletter FR

La démence de ma mère a commencé à s’aggraver en mai 2013. Pour l’aider, j’ai eu recours aux services d’accompagnement de Bayshore. Notre soignante était exceptionnelle, elle était toujours prête à répondre à mes demandes de dernière minute.

Fille d’un client de Pembroke, Ontario