Démence

Un diagnostic de démence bouscule à la fois la vie de la personne qui en est atteinte et celle des membres de sa famille et des êtres qui lui sont chers

Le terme « démence » désigne un ensemble de symptômes qui peuvent apparaître lorsque les cellules du cerveau sont endommagées. En pareil cas, la communication entre les cellules ne se fait plus normalement, ce qui peut avoir des conséquences sur la pensée, les émotions et le comportement.

Voici quelques symptômes de démence :

  • Perte de mémoire
  • Trouble de la parole et problème de communication
  • Difficulté à se concentrer
  • Difficulté à réfléchir, à juger ou à résoudre un problème
  • Changement de comportement, d’humeur ou de motivation
  • Problèmes de perception visuelle

Ces symptômes de déclin cognitif sont progressifs, ce qui veut dire qu’ils s’aggravent graduellement. Ils peuvent s’aggraver au point de perturber la vie de tous les jours d’une personne et l’empêcher d’accomplir ses activités quotidiennes. Avec le temps, cette personne a besoin de plus en plus d’aide, et elle peut nécessiter tôt ou tard une surveillance et des soins constants.

Causes de la démence

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la démence. La cause la plus courante est la maladie d’Alzheimer (environ 60 à 80 % des cas), viennent ensuite la démence vasculaire après un accident vasculaire cérébral, la démence à corps de Lewy et la démence fronto-temporale. Les autres causes connues incluent un traumatisme crânien, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington et d’autres maladies. Une même personne peut en outre être atteinte d’une combinaison de types de démence; c’est ce qu’on appelle un trouble cognitif mixte.

Parfois, la cause de la démence se traite ou est réversible, comme dans le cas d’une maladie thyroïdienne, une maladie mentale, de la consommation de médicaments, de toxicomanie, d’alcoolisme, d’infections, de troubles métaboliques, de carences en vitamines et en minéraux, de toxines environnementales, de maladies cardiovasculaires ou de tumeurs au cerveau. (Apprenez-en plus sur les causes de la démence.)  http://www.alzheimer.ca/fr/Home/About-dementia/Dementias

Les pertes de mémoire ne sont pas inhabituelles chez les personnes âgées. Selon la Société Alzheimer du Canada, près de 40 % des personnes de plus de 65 ans ont une forme quelconque de perte de mémoire. Si aucune maladie n’est à l’origine de cette perte de mémoire, on considère qu’elle fait partie du vieillissement normal (« trouble de la mémoire lié à l’âge »).

La démence touche principalement les personnes âgées, mais elle n’est pas normale. Voici quelques exemples des différences entre les pertes de mémoire associées à l’âge et la démence.

Vieillissement normal

  • Ne pas pouvoir se rappeler les détails d’une conversation ou d’un événement qui a eu lieu il y a un an
  • Ne pas pouvoir se rappeler le nom d’une connaissance
  • Oublier occasionnellement des choses et des événements
  • Avoir occasionnellement de la difficulté à trouver ses mots
  • Vous vous souciez de votre mémoire, mais les membres de votre famille ne sont pas inquiets

Alzheimer ou maladie apparentée

 

  • Ne pas pouvoir se rappeler les détails d’une conversation ou d’un événement récent
  • Ne pas reconnaître les membres de sa famille ou ne pas se rappeler leur nom
  • Oublier des choses ou des événements plus fréquemment
  • Pauses fréquentes et substitutions lorsque la personne cherche un mot
  • Les membres de votre famille s’inquiètent au sujet de votre mémoire, mais vous n’êtes conscient d’aucun problème

Source : Société Alzheimer du Canada

Consultez votre médecin, si vous remarquez des symptômes de démence chez vous ou chez un être cher. Il ou elle effectuera des tests et des examens pour déterminer la ou les causes sous-jacentes.

Bayshore est heureuse de fournir de l’information sur la santé à ses clients, à leur famille et à leurs proches aidants. Les renseignements fournis ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traités comme tels. Pour en savoir plus, veuillez consulter votre médecin.