Démence

Un diagnostic de démence bouscule à la fois la vie de la personne qui en est atteinte et celle des membres de sa famille et des êtres qui lui sont chers

Le terme « démence » désigne un ensemble de symptômes qui peuvent apparaître lorsque les cellules du cerveau sont endommagées. En pareil cas, la communication entre les cellules ne se fait plus normalement, ce qui peut avoir des conséquences sur la pensée, les émotions et le comportement.

Voici quelques symptômes de démence :

  • Perte de mémoire
  • Trouble de la parole et problème de communication
  • Difficulté à se concentrer
  • Difficulté à réfléchir, à juger ou à résoudre un problème
  • Changement de comportement, d’humeur ou de motivation
  • Problèmes de perception visuelle

Ces symptômes de déclin cognitif sont progressifs, ce qui veut dire qu’ils s’aggravent graduellement. Ils peuvent s’aggraver au point de perturber la vie de tous les jours d’une personne et l’empêcher d’accomplir ses activités quotidiennes. Avec le temps, cette personne a besoin de plus en plus d’aide, et elle peut nécessiter tôt ou tard une surveillance et des soins constants.

Causes de la démence

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la démence. La cause la plus courante est la maladie d’Alzheimer (environ 60 à 80 % des cas), viennent ensuite la démence vasculaire après un accident vasculaire cérébral, la démence à corps de Lewy et la démence fronto-temporale. Les autres causes connues incluent un traumatisme crânien, la maladie de Parkinson, la maladie de Huntington et d’autres maladies. Une même personne peut en outre être atteinte d’une combinaison de types de démence; c’est ce qu’on appelle un trouble cognitif mixte.

Parfois, la cause de la démence se traite ou est réversible, comme dans le cas d’une maladie thyroïdienne, une maladie mentale, de la consommation de médicaments, de toxicomanie, d’alcoolisme, d’infections, de troubles métaboliques, de carences en vitamines et en minéraux, de toxines environnementales, de maladies cardiovasculaires ou de tumeurs au cerveau. (Apprenez-en plus sur les causes de la démence.)

Les pertes de mémoire ne sont pas inhabituelles chez les personnes âgées. Selon la Société Alzheimer du Canada, près de 40 % des personnes de plus de 65 ans ont une forme quelconque de perte de mémoire. Si aucune maladie n’est à l’origine de cette perte de mémoire, on considère qu’elle fait partie du vieillissement normal (« trouble de la mémoire lié à l’âge »).

La démence touche principalement les personnes âgées, mais elle n’est pas normale. Voici quelques exemples des différences entre les pertes de mémoire associées à l’âge et la démence.

Vieillissement normal

  • Ne pas pouvoir se rappeler les détails d’une conversation ou d’un événement qui a eu lieu il y a un an
  • Ne pas pouvoir se rappeler le nom d’une connaissance
  • Oublier occasionnellement des choses et des événements
  • Avoir occasionnellement de la difficulté à trouver ses mots
  • Vous vous souciez de votre mémoire, mais les membres de votre famille ne sont pas inquiets

Alzheimer ou maladie apparentée

  • Ne pas pouvoir se rappeler les détails d’une conversation ou d’un événement récent
  • Ne pas reconnaître les membres de sa famille ou ne pas se rappeler leur nom
  • Oublier des choses ou des événements plus fréquemment
  • Pauses fréquentes et substitutions lorsque la personne cherche un mot
  • Les membres de votre famille s’inquiètent au sujet de votre mémoire, mais vous n’êtes conscient d’aucun problème

Source : Société Alzheimer du Canada

Consultez votre médecin, si vous remarquez des symptômes de démence chez vous ou chez un être cher. Il ou elle effectuera des tests et des examens pour déterminer la ou les causes sous-jacentes.

Bayshore est heureuse de fournir de l’information sur la santé à ses clients, à leur famille et à leurs proches aidants. Les renseignements fournis ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traités comme tels. Pour en savoir plus, veuillez consulter votre médecin.

La maladie d’Alzheimer : examinons de plus près la cause la plus fréquente de démence

La maladie d’Alzheimer est un trouble progressif qui entraîne des changements irréversibles dans le cerveau. Il s’agit d’une détérioration graduelle des fonctions cognitives à mesure que les cellules sont endommagées et détruites. La maladie d’Alzheimer est fatale, et aucun remède ne permet encore d’en guérir. (Renseignez-vous sur les conséquences de la maladie d’Alzheimer sur le cerveau.)

Voici quelques signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer :

  1. Pertes de mémoire qui perturbent la vie quotidienne. L’un des signes les plus courants de la maladie d’Alzheimer est la perte de mémoire, particulièrement la mémoire à court terme. Les personnes atteintes peuvent également oublier les dates et les événements importants, ou demander sans cesse la même information.
  2. Difficulté à planifier ou à résoudre des problèmes. Certaines personnes peuvent éprouver de la difficulté à établir et à suivre une routine ou un plan, ou à s’occuper de leurs finances.
  3. Difficulté à effectuer des tâches familières. Les tâches quotidiennes, comme se rendre en voiture à des endroits familiers, deviennent souvent trop difficiles.
  4. Confusion. Les personnes peuvent oublier les dates, les saisons et la notion du temps. Elles peuvent oublier où elles se trouvent ou comment elles sont arrivées là.
  5. Difficulté à comprendre les images ou les relations spatiales. Les personnes peuvent avoir des problèmes de vision, ce qui inclut de la difficulté à lire, à évaluer les distances ou à déterminer les couleurs et les contrastes.
  6. Difficulté à parler ou à écrire des mots. Les personnes peuvent avoir de la difficulté à se joindre à une conversation ou à la suivre. Elles peuvent se répéter ou avoir de la difficulté à trouver des mots.
  7. Égarement d’objets et incapacité à reconstituer ses faits et gestes. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent souvent mettre des objets dans des endroits inhabituels.
  8. Jugement amoindri ou discutable. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent faire preuve d’un jugement amoindri ou prendre une décision discutable. Elles peuvent aussi moins se préoccuper de leur apparence ou de leur hygiène personnelle.
  9. Retrait du travail ou des activités sociales. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer évitent les activités sociales à cause des changements qu’elles ressentent.
  10. Changements d’humeur et de personnalité. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent devenir confuses, déprimées, craintives, anxieuses, méfiantes ou être perturbées aisément.

Facteurs de risque

Un facteur de risque est quelque chose qui accroît vos chances de développer une certaine maladie. Il existe deux types de facteurs de risque : les facteurs non modifiables (ceux que nous ne pouvons pas changer) et les facteurs modifiables (ceux que nous pouvons changer).

Certains facteurs de risque de la maladie d’Alzheimer ne sont pas modifiables : âge avancé, antécédents familiaux de la maladie et facteurs génétiques. (Apprenez-en plus sur la maladie d’Alzheimer et les facteurs génétiques). L’âge est le facteur de risque le plus important : plus on vieillit, plus le risque est élevé. Au Canada, une personne sur 20 de plus de 65 ans, et une personne sur quatre de plus de 85 ans sont atteintes de la maladie d’Alzheimer.

De nombreux autres facteurs sont modifiables. La Société Alzheimer du Canada « estime que près de la moitié des cas d’Alzheimer à travers le monde serait le résultat de sept principaux facteurs de risque modifiables : le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité, le tabagisme, la dépression, l’inactivité cognitive ou le faible niveau d’instruction, et l’inactivité physique. »

Vous pouvez préserver ou améliorer la santé de votre cerveau en suivant les conseils suivants :

  • Alimentation : Une alimentation saine est importante pour votre corps et votre cerveau. Consultez le Guide alimentaire canadien pour en apprendre plus sur une alimentation saine.
  • Exercices mentaux : De plus en plus de données laissent croire qu’une gymnastique mentale régulière peut réduire le risque de développer la maladie d’Alzheimer en augmentant la résistance du cerveau aux lésions.
  • Exercices physiques : Ce qui est bon pour votre cœur l’est aussi pour votre cerveau. Faites idéalement une activité physique modérée pendant au moins 30 minutes cinq jours par semaine. (Consultez votre médecin avant de commencer un nouveau programme d’exercices.)
  • Tabac et alcool : Le tabagisme endommage gravement bon nombre de parties du corps et du cerveau.
  • Gestion du stress : Il est très important de régler tous les problèmes sous-jacents pouvant causer du stress. Le stress augmente la tension artérielle et le rythme cardiaque, et libère une hormone appelée cortisol (un niveau élevé de cortisol pendant une période prolongée peut avoir une incidence négative sur le corps). Pour gérer le stress, vous pouvez faire de l’exercice physique, des exercices de respiration, du yoga ou de la méditation.

Apprenez-en plus sur la santé du cerveau. 

Après un diagnostic de la maladie d’Alzheimer

À l’annonce d’un diagnostic de maladie d’Alzheimer, les personnes atteintes et leurs proches peuvent ressentir un grand nombre d’émotions : choc, colère, dénie, anxiété, tristesse, deuil, solitude ou culpabilité. Ils peuvent peut-être aussi se sentir soulagés de connaître la cause des symptômes alarmants.

Il est important de vous renseigner sur la maladie et de trouver le soutien dont vous avez besoin. La Société Alzheimer du Canada offre une foule de renseignements aux personnes qui viennent de recevoir un diagnostic de la maladie d’Alzheimer, ainsi qu’aux membres de leur famille et à leurs proches aidants.

La Société Alzheimer a récemment lancé la toute première Charte canadienne des droits des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. Cette Charte comprend 7 droits distincts afin d’assurer que les Canadiens atteints de démence connaissent leurs droits et que ceux-ci soient protégés et respectés. La Charte assure également que les personnes et les organismes qui soutiennent les personnes atteintes de maladies neurodégénératives connaissent et protègent leurs droits.

Bayshore est heureuse de fournir de l’information sur la santé à ses clients, à leur famille et à leurs proches aidants. Les renseignements fournis ne sont pas des conseils et ne doivent pas être traités comme tels. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter votre médecin.

Ressources supplémentaires

Société Alzheimer du Canada
http://www.alzheimer.ca/fr/Home
La Société Alzheimer est la première organisation de santé sans but lucratif qui travaille partout au Canada pour améliorer la qualité de vie des Canadiens touchés par la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées, et pour faire progresser la recherche sur la cause et le remède.

Alzheimer’s Association
https://www.alz.org/fr/alzheimers-association-france.asp
La mission de l’Alzheimer’s Association est d’éliminer la maladie d’Alzheimer grâce aux progrès de la recherche, de fournir et d’améliorer les soins et le soutien pour toutes les personnes atteintes de la maladie et de réduire le risque de démence en encourageant la santé cérébrale.

Alzlive
http://alzlive.com/
Alzlive.com est une plate-forme de nouvelles axées sur les modes de vie, destinée aux proches aidants de patients atteints de la maladie d’Alzheimer et de maladies apparentées aux États-Unis et au Canada.

Consultez votre médecin, si vous remarquez des symptômes de démence chez vous ou chez un être cher. Il ou elle effectuera des tests et des examens pour déterminer la ou les causes sous-jacentes.

Need More Information

Besoin de plus d'informations?

Foire aux
questions

Nous joindre
E-Newsletter FR

"Toutes les soignantes de Bayshore qui m’étaient affectées étaient attentives à mes besoins personnels et physiques, et elles se préoccupaient aussi de ma sécurité en tout temps. Elles accomplissaient toutes les tâches ménagères avec ardeur, et s’assuraient que j’avais toujours tout ce dont j’avais besoin. J’ai toujours été traitée avec le plus grand respect. Je n’ai que des compliments à formuler au sujet de votre personnel!"

Cathy M.Owen Sound, Ontario