10 faits sur le diabète de type 1

Bayshore | | Blogue

Doctor holding in hand Diabetes Type 1

Le diabète est maladie chronique qui empêche le corps de produire de l’insuline (diabète de type 1) ou le rend incapable d’utiliser l’insuline qu’il produit (diabète de type 2).

L’insuline est une hormone produite par le pancréas qui aide à contrôler la glycémie ou le taux de glucose (sucre) dans le sang. Sans insuline, le glucose s’accumule dans le sang au lieu d’être acheminé vers les cellules et d’être transformé en énergie, ce qui peut entraîner de dangereuses complications pour la santé.

Neuf pour cent de la population canadienne, ou environ 3,5 millions de personnes ont reçu un diagnostic de diabète. Cinq à dix pour cent ont un diabète de type 1, et les autres ont un diabète de type 2. Dans cet article de blogue, nous examinerons le diabète de type 1 de plus près. Êtes-vous au courant des 10 faits qui suivent?

  1. Le diabète de type 1 était connu autrefois sous le nom de « diabète juvénile » ou « diabète insulinodépendant ». Il se développe en général pendant l’enfance ou l’adolescence, mais il peut également toucher les adultes. Aucun remède ne permet d’en guérir.
  2. Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, ce qui signifie que le système immunitaire s’attaque aux cellules du pancréas qui produisent l’insuline. Normalement, le système immunitaire nous protège des organismes nocifs, comme les virus et les bactéries. Personne ne connaît la cause exacte du diabète de type 1, mais il serait peut-être causé par une prédisposition génétique et des facteurs liés à l’environnement. (Les chercheurs ne croient pas que le poids soit un facteur, contrairement au diabète de type 2.)
  3. Les facteurs de risque pour le diabète de type 1 incluent des antécédents familiaux de la maladie (parent, ou frère ou sœur) et peut-être des facteurs liés à l’environnement (comme l’exposition à des virus, mais cela n’est pas confirmé). Des études ont également révélé que l’incidence du diabète de type 1 est plus élevée dans les pays éloignés de l’équateur. Malheureusement, on ne connaît rien d’autre au sujet des facteurs de risque, et il n’y a pas de recommandations pour prévenir cette maladie.
  4. Les symptômes du diabète de type 1 peuvent se développer relativement vite, sur une période de quelques semaines. Ils peuvent inclure une soif accrue ou inhabituelle, un besoin fréquent d’uriner, une faim accrue, une perte ou un gain de poids non voulu, de la fatigue, une vision floue, des infections fréquentes ou récurrentes, une guérison lente des coupures ou des ecchymoses et des changements d’humeur (irritabilité).
  5. Le diabète de type 1 est toujours traité avec de l’insuline qu’il faut injecter à l’aide d’un stylo injecteur, d’une seringue ou d’une pompe. L’objectif est de maintenir le taux de glucose dans le sang ou la glycémie aussi près de la normale que possible. Les personnes diabétiques doivent travailler avec leur médecin pour déterminer la dose d’insuline dont ils ont besoin chaque jour et la fréquence d’injection. Cela dépendra de leur âge, de leur mode de vie, de la planification de leurs repas, de leurs objectifs et d’autres facteurs.
  6. Pour contrôler leur diabète, les personnes atteintes doivent également surveiller leur glycémie, planifier avec soin leurs repas afin d’éviter les hausses brusques de leur glycémie, adopter un régime sain, gérer leur stress et faire de l’exercice régulièrement. Il est important qu’elles travaillent avec leur professionnel de la santé pour maîtriser leur maladie. Pour en apprendre plus sur la nutrition et le diabète, il est utile de consulter une diététiste agréée.
  7. Les personnes atteintes de diabète de type 1 peuvent présenter des complications à court terme si leur glycémie est trop faible (hypoglycémie) ou trop élevée (hyperglycémie) par rapport à leur valeur cible. Lorsque la glycémie est trop faible, les symptômes peuvent inclure de la faim, des tremblements, de la transpiration, des étourdissements, un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, des maux de tête, de la fatigue, de l’irritabilité ou une vision floue. Si elle n’est pas augmentée (en consommant un glucide à action rapide, comme un jus de fruit ou un bonbon), les autres symptômes peuvent inclure de la léthargie, de la confusion, des problèmes de coordination, des changements de comportement ou des convulsions. Si la glycémie est trop élevée, les symptômes peuvent inclure une soif accrue, un besoin fréquent d’uriner, de la fatigue, une vision floue, de la faim et de la difficulté à se concentrer. Cette personne peut avoir besoin de plus d’insuline pour faire baisser sa glycémie.
  8. Si le diabète de type 1 n’est pas contrôlé ou pas bien contrôlé à long terme, des complications pour la santé peuvent se présenter. Celles-ci peuvent inclure des maladies cardiovasculaires, de l’athérosclérose (rétrécissement des artères), une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral (AVC) ou de l’hypertension. Le diabète peut également entraîner des lésions nerveuses, voire même une perte de sensibilité, débutant en général dans les doigts et les orteils et montant graduellement plus haut. Les lésions nerveuses peuvent également toucher l’appareil gastro-intestinal. Le diabète peut également causer d’importantes lésions aux yeux, aux reins et aux pieds, et peut causer des problèmes de santé buccodentaire. Chez les femmes enceintes, le diabète de type 1 accroît les risques de complications à la fois pour la mère et le bébé. Chez les hommes, le diabète de type 1 peut causer une dysfonction érectile.
  9. Les personnes diabétiques souffrent plus souvent d’anxiété et de dépression que le reste de la population. Il est important de consulter des spécialistes en santé mentale pour traiter ces conditions. Parler à un médecin ou à un éducateur ou éducatrice en diabète est un premier pas dans la bonne direction. Les personnes diabétiques peuvent également obtenir du soutien de groupes d’entraide pour personnes diabétiques au sein de leur collectivité ou en ligne.
  10. Vivre avec un diabète de type 1 peut parfois être difficile et frustrant. Il ne faut surtout pas oublier que si cette maladie est bien contrôlée, les personnes atteintes peuvent vivre longtemps et en bonne santé.

Soins de santé Bayshore a de l’expérience dans la prise en charge du diabète et d’autres maladies. Apprenez-en plus.

Ressources supplémentaires

Diabète Québec

FRDJ

American Diabetes Association (en anglais seulement)