Contrôle de sécurité : éviter les dangers à la maison

Bayshore | | Blogue

La Semaine nationale de la sécurité des aînés a lieu du 6 au 12 novembre 2019. Bien que l’on doive porter attention à la sécurité tout au long de l’année, cette semaine de sensibilisation nous rappelle comment nous pouvons tous assurer davantage la sécurité des aînés. Nous avons considéré quatre domaines dans lesquels vous pouvez agir : sécurité du domicile, sécurité en matière d’incendie, sécurité en matière de monoxyde de carbone et prévention des chutes.

Sécurité du domicile

Il existe de nombreuses manières, de faible ou de haute technologie, pour améliorer la sécurité du domicile tout en décourageant les intrus. Voici quelques idées à mettre en pratique :

  • Assurez-vous que les serrures des portes et des fenêtres sont en bon état. Si vous remplacez les serrures de porte, optez pour des pênes dormants. Vous pourriez aussi envisager l’installation de barres de sécurité aux fenêtres du sous-sol.
  • Verrouillez toujours vos portes et fermez la porte de votre garage, même si vous ne sortez que quelques minutes.
  • Ne laissez jamais un double de clé à l’extérieur de la maison.
  • Aux entrées, installez un éclairage vif avec des capteurs de movement.
  • Si vos ressources le permettent, installez un système de sécurité domestique (comprenant des alarmes, des détecteurs de mouvement et des caméras) provenant d’une entreprise de sécurité, d’un magasin d’électronique ou d’un fournisseur de télécommunications.
  • Si vous partez en voyage, gardez les rideaux tirés et utilisez une minuterie pour allumer et éteindre les lumières. Suspendez la livraison de votre journal et demandez à un voisin de prendre votre courier.

Sécurité en matière d’incendie

Au Canada, 7 incendies sur 10 se produisent dans des maisons. Il est important de vérifier que vos détecteurs de fumée fonctionnent et de prendre toute mesure raisonnable pour améliorer la sécurité en matière d’incendie.

  • Installez un détecteur de fumée à l’extérieur de chaque chambre à coucher et à chaque étage (y compris le sous-sol).
  • Vérifiez que les détecteurs de fumée fonctionnent au moins une fois par mois et remplacez les piles tel qu’indiqué par le fabricant. Remplacez également tout détecteur de fumée âgé de plus de 10 ans.
  • Gardez un extincteur à portée de la main pour les petits incendies; inspectez celui-ci régulièrement et assurez-vous de savoir comment l’utiliser. Les meilleurs emplacements pour installer un extincteur incluent : dans la cuisine (à l’écart des sources de chaleur), aux étages supérieurs, au sommet d’un escalier du sous-sol et à proximité d’une sortie.
  • Si vous fumez, assurez-vous de toujours bien éteindre vos cigarettes. Ne laissez jamais une cigarette allumée sans surveillance. Vérifiez les meubles pour voir si des braises y sont tombées; elles peuvent brûler pendant des heures.
  • N’achetez que des appareils électriques conformes aux normes de sécurité canadiennes. Respectez les instructions du fabricant.
  • Remplacez les cordons d’alimentation usés, cassés ou effilochés, et utilisez les cordons selon leur usage recommandé (intérieur ou extérieur). Débranchez les appareils (comme les fers à friser, les fers à repasser et les bouilloires) lorsqu’ils ne servent pas.
  • Les rallonges électriques ne doivent pas être dissimulées sous les tapis, derrière les radiateurs, à l’intérieur des plinthes ou à travers les murs, les portes ou les plafonds.
  • Assurez-vous que vos gros appareils électroménagers sont propres et en bon état de fonctionnement, en particulier les sécheuses. Le manque d’entretien de la sécheuse est l’une des principales causes des incendies domestiques. Nettoyez le filtre à peluches chaque fois que vous faites votre lessive et arrêtez la sécheuse si vous sortez ou allez vous coucher.
  • N’utilisez pas de bougies à proximité d’objets inflammables (tels que les rideaux, les vêtements ou la literie) et ne laissez jamais une bougie allumée sans surveillance. Gardez toujours les bougies hors de la portée des enfants et des animaux domestiques.
  • Créez un plan d’évacuation et pratiquez-le plusieurs fois.

Sécurité en matière de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz extrêmement toxique résultant de la combustion incomplète d’un combustible ou d’un carburants tels que l’essence, le gaz naturel, le propane, le mazout ou le bois. Le monoxyde de carbone étant inodore, incolore et insipide, on l’appelle souvent le « tueur silencieux ». Ce gaz est particulièrement dangereux s’il s’accumule dans un espace clos (maison, chalet, garage, chaufferie, véhicule de camping, etc.). Voici comment prévenir un empoisonnement au monoxyde de carbone :

  • Installez un détecteur de monoxyde de carbone homologué à chaque étage de votre maison et de votre chalet ainsi qu’à proximité de chaque chambre à coucher.
  • N’installez pas de détecteurs de monoxyde de carbone près des salles de bains, des fenêtres, des bouches d’aération, des appareils de chauffage ou de chauffage à combustible ou des détecteurs de fumée (sauf si vous disposez d’un détecteur combiné de fumée et de monoxyde de carbone).
  • Lorsque vous achetez des détecteurs, recherchez les symboles CSA ou ULC pour vous assurer qu’ils sont homologués.
  • Testez vos détecteurs une fois par mois en appuyant sur le bouton. Remplacez les piles chaque année ou lorsque nécessaire. Remplacez les détecteurs tous les 7 à 10 ans (consultez les instructions du fabricant).
  • Ne chauffez pas votre maison avec une cuisinière à gaz et n’utilisez pas d’appareils de chauffage à combustible portables (tels qu’un barbecue, un gril, une chaufferette ou une génératrice mobile) à l’intérieur ou dans des espaces confinés (comme une tente ou une roulotte). Fermez toujours la porte qui mène du garage à la maison; sinon, le monoxyde de carbone pourrait pénétrer dans votre demeure.
  • Faites inspecter tous vos appareils à combustion (y compris votre chaudière, votre foyer à gaz, votre chauffe-eau à gaz, votre cuisinière à gaz, votre sécheuse à gaz, votre barbecue à gaz, vos radiateurs à combustible et vos génératrices mobiles) une fois par an par un technicien en carburant certifié par l’Office des normes techniques et de la sécurité.
  • Une ventilation et un débit d’air médiocres contribuent au risque d’empoisonnement au monoxyde de carbone. Vérifiez la ventilation de votre maison et enlevez toute obstruction (p. ex., obstructions dans les évents ou nid d’oiseau dans la cheminée). En hiver, assurez-vous que la neige ne bloque pas vos évents.
  • Connaissez les symptômes de l’intoxication au monoxyde de carbone. Ils ressemblent aux symptômes de la grippe : nausées, maux de tête, somnolence, yeux qui chauffent, confusion et évanouissement (mais pas de fièvre).
  • Si une personne à la maison se sent malade (y compris les animaux domestiques), évacuez les lieux immédiatement et appelez le 911 ou le service d’incendie, même si vos détecteurs de monoxyde de carbone ne se sont pas déclenchés.
  • Apprenez-en davantage sur le monoxyde de carbone.

Prévention des chutes

Chaque année au Canada, un aîné sur trois subit une chute, et la moitié d’entre eux tombera plus d’une fois. La moitié de ces chutes se produisent à la maison. Comme toute chute peut entraîner de graves problèmes de santé, il est donc essentiel de réduire les risques. Voici ce que vous pouvez faire à votre domicile :

  • Sur les planchers, dans les allées et les escaliers, enlevez les objets encombrants, les carpettes, les câbles et tout ce qui risque de faire trébucher.
  • Assurez-vous que la maison est bien éclairée; cette consigne s’applique particulièrement aux salles de bain, couloirs et escaliers.
  • Installez des mains courantes le long des escaliers, même s’ils n’ont que quelques marches, et entretenez les mains courantes existantes. Envisagez d’ajouter des mains courantes dans les couloirs.
  • Installez des barres d’appui dans les baignoires et les douches, ainsi qu’à côté des toilettes.
  • Pour plus de stabilité, utilisez un banc ou une chaise de douche, et installez un siège de toilette surélevé.
  • Placez un tapis en caoutchouc antidérapant dans la baignoire. Vérifiez que les tapis de bain sur le sol sont antidérapants.
  • Placez les objets que vous utilisez souvent (tels que la vaisselle et les tasses) dans des endroits faciles à atteindre.
  • Réparez les marches, les allées, les trottoirs et toute structure endommagée aux alentours de la maison.
  • Utilisez des lumières ou de la peinture contrastante le long des allées et des marches extérieures pour améliorer la visibilité lorsqu’il fait nuit.
  • Portez des chaussures et des pantoufles confortables, bien ajustées et dotées de semelles antidérapantes (plutôt que seulement des chaussettes ou des bas).
  • Évitez les vêtements trop amples ou trop longs qui pourraient nuire à la marche.
  • Si cela peut vous être utile, utilisez un accessoire fonctionnel tel qu’un déambulateur ou une canne. Assurez-vous qu’il est ajusté à la bonne hauteur.
  • Dégagez la neige et la glace des entrées et des allées.
  • Discutez avec votre médecin de votre état de santé et des médicaments que vous prenez, et demandez s’ils augmentent votre risque de chute.

Soins à domicile Bayshore offre une vaste gamme de soins à domicile pour aider les Canadiens à vivre de manière autonome le plus longtemps possible. Communiquez avec nous au 1 877 289-3997 pour obtenir de plus amples renseignements.