L’intimité chez les personnes âgées

Bayshore | | Blogue

Contrairement aux croyances populaires, les relations sexuelles ne prennent pas fin simplement à un certain âge. Beaucoup de personnes âgées aiment l’intimité physique, mais les tabous sociaux empêchent souvent les gens de le reconnaître. Pire encore, des attitudes agéistes ou discriminatoires risquent de dissuader les personnes âgées de discuter de leur sexualité et de leur santé sexuelle avec leur partenaire ou avec des professionnels de la santé.

Combien de personnes âgées sont sexuellement actives? En 2018, l’Université du Michigan a interrogé 1 002 personnes âgées de 65 à 80 ans sur la sexualité et les relations. Quarante pour cent d’entre elles se sont dits sexuellement actifs, dont 46 % chez les 65 à 70 ans, 39 % chez les 71 à 75 ans et 25 % chez les 76 à 80 ans. Près de la moitié des hommes étaient sexuellement actifs, alors qu’environ le tiers des femmes l’étaient. Un peu plus de la moitié des personnes interrogées étaient d’accord avec l’énoncé suivant : « Les relations sexuelles sont importantes pour ma qualité de vie globale », et les trois quarts d’entre elles convenaient que la sexualité joue un rôle important dans une relation amoureuse à tout âge.

Le lien avec le bonheur

Voici pourquoi il est important de combattre les préjugés et de parler plus ouvertement de la sexualité des personnes âgées : l’activité sexuelle à un âge avancé est liée à la fois au bonheur et au bien-être. Une étude publiée en mars 2019 dans le journal Sexual Medicine faisait le point sur la vie sexuelle des personnes âgées. Les chercheurs ont interrogé des milliers d’hommes et de femmes âgées de 50 ans et plus, et voici leurs conclusions:

  • L’activité sexuelle était associée à un plus grand plaisir de la vie, et une « vie sexuelle fréquente et harmonieuse » est associée à un plus grand bien-être.
  • Moins les personnes âgées avaient de relations sexuelles, plus il était probable qu’elles aient des problèmes de santé.
  • Les hommes âgés sexuellement actifs ont un meilleur rendement cognitif que ceux qui ne le sont pas.

L’un des chercheurs principaux, Lee Smith, a fait la déclaration suivante dans un communiqué de presse : « Les conclusions de notre étude suggèrent qu’il serait utile que les médecins interrogent leurs patients âgés sur leur activité sexuelle et leur offrent de l’aide en cas de problèmes, car l’activité sexuelle aide les personnes âgées à mener une vie plus satisfaisante. »

Évolution de l’intimité avec l’âge

Les changements physiques liés à l’âge peuvent avoir une incidence sur les relations sexuelles et l’intimité. Voici les changements fréquents:

Hommes : Les niveaux de testostérone diminuent avec le temps, dès l’âge de 30 ans environ. Cela entraîne une réponse sexuelle plus lente, de la difficulté à avoir ou à maintenir une érection, et une pause plus longue entre les érections. Plus de temps sera peut-être nécessaire pour atteindre un orgasme. Certains hommes souffrent de dysfonction érectile, ce qui veut dire qu’ils ne peuvent pas maintenir une érection assez ferme pour avoir une relation sexuelle.

Femmes : Les niveaux d’œstrogène diminuent à mesure que les femmes approchent de la ménopause. Cela peut entraîner des changements physiques, comme un désir sexuel moindre, une sécheresse vaginale, un amincissement des parois du vagin qui peuvent s’irriter pendant les relations, et des orgasmes plus courts et moins intenses.

Autant l’homme que la femme peuvent par ailleurs avoir des problèmes affectifs qui ont une incidence sur leur désir et leur activité sexuelle, comme le stress, la dépression ou l’anxiété. De nombreuses personnes manquent de confiance aussi à cause de leur apparence physique qui change avec l’âge.

Des problèmes de santé, comme une maladie cardiaque, l’hypertension, le diabète ou des troubles articulaires peuvent également avoir une incidence sur la vie sexuelle d’une personne. Certains médicaments peuvent aussi affecter la réponse et le désir sexuel. Parfois, les problèmes sexuels n’ont aucune cause bien définie; un problème de santé non diagnostiqué peut en être la raison. N’ignorez pas la situation. Consultez votre médecin. Il ou elle pourra répondre à vos préoccupations et, si vous le désirez, discutez des interventions qui peuvent entretenir votre passion, comme des médicaments, des lubrifiants ou des conseils. (Si votre médecin ne veut pas discuter de votre santé sexuelle, il est temps de trouver un autre médecin!)

Une bonne communication avec votre partenaire est également essentielle. Si certaines positions ou pratiques sont devenues difficiles, explorez de nouvelles façons pour stimuler et faire jouir votre partenaire. Élargissez votre vision de l’intimité. Après tout, on dit souvent que le cerveau est le plus important organe sexuel qui soit.

Et n’oubliez pas que des pratiques sexuelles sécuritaires sont importantes à tout âge. Les infections transmissibles sexuellement (ITS) sont en hausse chez les personnes âgées. Si vous avez des questions sur votre santé sexuelle, parlez à votre médecin ou consultez les ressources ci-dessous.

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289 3997.

Ressources supplémentaires

Age, Sex and You: the website for older adults
(en anglais seulement)
Une psychologue en Angleterre a créé ce site Web afin de fournir des renseignements fondés sur des données probantes sur la sexualité à un âge avancé.

Sexuality and Physical Changes With Aging
(en anglais seulement)
Cet article encourageant offre des suggestions pour « entretenir le désir » en vieillissant.

Great Sex Without Intercourse
(en anglais seulement)
Si les relations sexuelles sont devenues difficiles, il est temps de faire preuve de créativité. Cet article candide de l’AARP propose des suggestions.

Guide pour une vie sexuelle plus sécuritaire
Renseignements fiables sur la prévention des infections transmissibles sexuellement, comme la chlamydia, l’hépatite, l’herpès et le VIH.

The Ultimate Guide to Sex After 50: How to Maintain – or Regain – a Spicy, Satisfying Sex Life de Joan Price (Cleis Press, 2015)
(en anglais seulement)
Une « sexpert » pour personnes âgées discute des problèmes médicaux, de la perte d’intimité, des fréquentations, de la masturbation et plus. (Disponible en ligne chez Amazon et Indigo.)