COVID-19 : Comment vous protéger et protéger vos proches

Bayshore | | Blogue

 

Comme beaucoup de Canadiens, nous suivons de près les nouvelles concernant la COVID-19. En date du 12 mars 2020, plus de 125 000 cas ont été confirmés un peu partout sur la planète, y compris 138 cas au Canada. Le taux d’incidence de la COVID-19 au pays est très minime, soit 0,0003 % de notre population de 37,6 millions de personnes. Pour aider à prévenir la propagation de la maladie, il est important de se tenir informé et de prendre des précautions quotidiennes pour éviter de s’y exposer.

Les pratiques proactives de Soins de santé Bayshore en matière de prévention et contrôle des infections (PCI), notamment le dépistage actif de clients dans tous les milieux où des soins sont prodigués, nous permettent de continuer d’assurer un environnement sécuritaire et de grande qualité pour nos clients et nos employés. Comme toujours, nous nous engageons à servir nos clients et leurs familles et à les protéger contre les risques en matière de santé.

Qui est à risque?

Bien que la plupart des cas du COVID-19 soient légers, certaines personnes sont plus à risque d’être gravement infectées, dont :

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus;
  • Les personnes dont le système immunitaire est déficient en lien avec une maladie ou suite à un traitement (p. ex., chimiothérapie);
  • Les personnes ayant des pathologies sous-jacentes (p. ex., maladies cardiaques, hypertension, diabète, maladies respiratoires chroniques, cancer).

Il n’y a en ce moment aucun vaccin contre la COVID-19, et aucun produit naturel n’est homologué pour assurer une protection contre le virus ou traiter celui-ci.

Comment prévenir la transmission du virus

Les coronavirus humains se transmettent d’une personne à l’autre par les gouttelettes respiratoires (provenant de la toux et des éternuements), par un contact étroit et prolongé (lorsque les personnes se touchent ou se serrent la main), ou en touchant des surfaces où le virus est présent, pour ensuite se toucher le visage.

Nous pouvons tous contribuer à limiter la propagation des maladies infectieuses. Voici plusieurs mesures que vous pouvez prendre :

Lavez-vous bien les mains : Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon pour un minimum de 15 à 20 secondes, particulièrement lorsque vos mains sont sales, avant et après avoir préparé de la nourriture, après avoir été aux toilettes, et après avoir éternué ou toussé (dans un papier-mouchoir, bien entendu). Si vous ne disposez pas d’eau et de savon, utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool sur toutes les parties de vos mains, y compris entre vos doigts. Lisez d’autres conseils sur le lavage des mains.

Pratiquez l’étiquette respiratoire : Pour réduire la propagation des gouttelettes respiratoires, toussez ou éternuez dans le pli du coude, ou couvrez votre nez et bouche au moment de tousser ou d’éternuer d’un papier-mouchoir, que vous jetterez par la suite.  Lavez-vous les mains immédiatement.

Évitez de toucher à votre visage : Les membranes muqueuses des yeux, du nez et de la bouche sont toutes des portes d’entrée pour les virus. Les gens se touchent le visage bien plus souvent qu’on le pense, parfois des centaines de fois dans une seule journée.

Nettoyez votre maison : Utilisez des produits de nettoyage ménagers ou de l’eau de Javel diluée (une part d’eau de Javel, neuf parts d’eau) pour désinfecter les surfaces fréquemment touchées telles que les tables de chevet, les toilettes, les poignées de porte, les interrupteurs et les jouets. Servez-vous de tampons d’alcool pour nettoyer les ordinateurs, téléphones, commandes à distance et autres appareils.

Évitez de vous déplacer aux zones affectées : Avant de planifier un voyage, consultez les plus récents Conseils aux voyageurs du Gouvernement du Canada. L’ASPC demande également aux Canadiens d’éviter les croisières, où les maladies infectieuses peuvent se propager rapidement en raison du contact étroit entre les passagers.

Auto-surveillez vous pour l’apparition de symptômes : Les symptômes de la COVID-19 comprennent la fièvre, la toux et des difficultés respiratoires. L’ASPC a émis cette recommandation pour les voyageurs : il est conseillé à tous les voyageurs de se surveiller pour l’apparition de symptômes et de communiquer avec l’autorité locale de santé publique de leur province ou territoire s’ils se sentent malades. Elle offre également des conseils sur l’auto-isolement à la maison, pour les personnes qui ont voyagé dans les zones touchées ou qui ont reçu un diagnostic de COVID-19.

Restez informé à propos de la COVID-19

Bien que le risque que représente la COVID-19 en matière de santé publique au Canada demeure faible, cette situation pourrait changer. Vérifiez les mises à jour publiées par des sources fiables telles l’Agence de la santé publique du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé.

Ressources supplémentaires

Renseignez-vous sur les faits au sujet de la maladie à coronavirus (COVID-19) (publié en 10 langues)

Les populations vulnérables et la COVID-19