Perte d’un être cher

Bayshore | | Ressources pour les familles et les fournisseurs de soins

Bayshore HealthCare resources loss of a loved one

Stratégies d’adaptation après la perte d’un être cher

Le décès d’un parent, d’une conjointe ou d’un conjoint peut vous affliger énormément. Vous aurez peut-être l’impression que votre vie s’est arrêtée. Si vous étiez le proche aidant, vous ressentirez peut-être de nombreux sentiments contradictoires, ce qui est normal. Vous êtes peut-être soulagé que votre parent ou votre conjointe ou conjoint ne souffre plus, même si un sentiment de perte vous envahit. Vous ressentirez peut-être aussi de la culpabilité parce vous vous sentez libéré de votre rôle d’aidant.

Perdre de vue votre propre santé et votre propre bien-être peut être facile à cause du changement de mode de vie. Si vous étiez le proche aidant, vos jours et vos nuits peuvent soudainement être tranquilles, trop tranquilles. Il vous faudra un certain temps pour vous adapter à votre nouveau « vous normal ». La vie sera différente.

Stratégies d’adaptation après la perte d’un être cher

Voici quelques stratégies d’adaptation de l’Association canadienne pour la santé mentale et, au besoin, quelques mesures recommandées pour obtenir de l’aide supplémentaire.

  • Entrez en contact avec des personnes bienveillantes et attentionnées. Cela pourrait comprendre vos proches, vos voisins, vos voisines et vos collègues ou, encore, un groupe de soutien pour personnes endeuillées ou un organisme communautaire.
  • Donnez-vous assez de temps. Chacun réagit différemment à une perte. Il n’existe pas de période de deuil normale.
  • Permettez-vous d’être triste, en colère ou d’exprimer tout ce que vous devez ressentir. Trouvez des façons saines de partager vos sentiments et de vous exprimer, comme parler à vos amis ou écrire dans un journal.
  • Reconnaissez que votre vie a changé. Votre travail ou vos relations sociales pourraient passer au deuxième rang pendant un certain temps. C’est une dimension naturelle de la perte et du deuil.
  • Demandez de l’aide. Vos proches pourraient vouloir respecter votre intimité et se sentir mal à l’aise de vous demander comment vous allez. N’ayez pas peur de demander leur soutien.
  • La période des Fêtes et d’autres journées importantes peuvent être très difficiles. Pour vous aider à faire votre deuil, il peut être utile de prévoir et d’envisager de nouvelles traditions ou célébrations.
  • Prenez soin de votre santé physique. Surveillez tous les signes physiques de stress ou de maladie et consultez votre médecin si vous croyez que votre deuil nuit votre santé.
  • Conseils pour prendre soin de vous-même : restez actif, faites des projets avec des amis et des proches, préservez votre santé et gardez vos rendez-vous, acceptez l’aide d’autres personnes, reconnaissez ce que vous êtes capable de faire et établissez des objectifs en conséquence.
  • Aidez les autres proches qui sont en deuil. Tendre la main aux autres peut vous aider dans votre propre cheminement.
  • Soyez honnête envers les jeunes au sujet de ce qui s’est produit et de la façon dont vous vous sentez, et encouragez-les aussi à partager leurs sentiments.
  • Surmontez les sentiments difficiles comme l’amertume et le blâme. Ces sentiments peuvent rendre le retour à la vie normale plus difficile.
  • Prenez un nouveau départ. À mesure que votre deuil s’atténue, reprenez les activités que vous pourriez avoir mises de côté. Pensez à essayer une nouvelle activité.
  • Attendez un peu avant de prendre des décisions importantes dans votre vie. Vos sentiments pourraient évoluer à mesure que votre deuil s’atténue, et les changements pourraient intensifier le stress que vous vivez déjà.

Comment puis-je aider un proche à surmonter son deuil?

Peut-être que votre proche vit un deuil en même que vous. Soutenez-le, mais reconnaissez également les étapes de votre propre deuil.

Voici quelques conseils de l’Association canadienne pour la santé mentale pour soutenir votre proche :

    • Comprenez qu’un proche doit vivre son deuil et exprimer ses sentiments à sa façon.
    • Demandez-lui ce dont il a besoin, et dites-lui régulièrement que vous êtes là pour le soutenir s’il n’est pas encore prêt à parler avec d’autres personnes. N’oubliez pas non plus de lui offrir une aide pratique.
  • Parlez de la perte. Il est fréquent d’éviter le sujet et de se concentrer plutôt sur les sentiments d’un proche, mais bien des gens trouvent utile ou réconfortant de partager des réflexions, des souvenirs et des anecdotes.
  • Rappelez-vous que le deuil ne se résume pas à la perte. Par exemple, une personne qui perd son conjoint ou sa conjointe peut également éprouver beaucoup de peur ou de stress par rapport à sa sécurité financière et d’autres questions importantes.
  • Faites participer votre proche à vos activités sociales. Même s’il refuse souvent, il est important de lui montrer qu’il occupe toujours une place importante dans votre communauté.
  • Aidez votre proche à obtenir des services d’aide s’il vit de grandes difficultés.
  • Prenez soin de votre propre bien-être et demandez de l’aide supplémentaire pour vous-même au besoin.

Autres ressources

Il est important de reconnaître que des stratégies d’adaptation saines incluent une alimentation équilibrée, du repos, des exercices et des activités sociales. Un groupe de soutien pour personnes endeuillées peut également être utile pour obtenir le soutien d’autres personnes qui sont à différentes étapes de leur deuil. Renseignez-vous auprès d’un salon funéraire local pour obtenir les coordonnées des groupes de soutien dans votre région. Vous pouvez également appeler le bureau local de l’Association canadienne de la santé mentale pour obtenir d’autres ressources. Demandez de l’aide à vos amis et à votre famille, et adressez-vous, au besoin, à votre médecin pour qu’il vous oriente vers des services professionnels si la situation vous mine.

Vous pouvez également vous adresser à des fournisseurs de soins à domicile. Si vous croyez avoir besoin d’un coup de main, même de façon temporaire, vous désirerez peut-être explorer les options de soins à domicile offertes par des fournisseurs fiables. Voici une liste de questions à poser lorsque vous cherchez un fournisseur de soins à domicile.

Et nous pouvons même vous éviter des efforts supplémentaires en vous disant que Soins à domicile Bayshore répond « Oui » à toutes ces questions! Nous offrons une grande variété de services de santé à domicile qui peuvent vous aider à traverser des périodes difficiles : des soins personnels, des services d’accompagnement, la préparation des repas, des rappels pour la prise de médicaments et des services d’entretien ménager.

Avant de réserver des services chez Bayshore, vous recevrez une consultation gratuite à domicile en vue d’évaluer vos besoins immédiats, de comprendre votre état de santé actuel et d’évaluer tous les risques potentiels chez vous afin de veiller à ce que nos services de santé puissent être fournis chez vous en toute sécurité.

Renseignez-vous sur ce que nous pouvons faire pour vous aider, vous et les personnes qui vous sont chères. 1 877 289-3997 clientservice@bayshore.ca