La démence et le pouvoir de la musique

Bayshore | | Blog

Bayshore HealthCare Blog image

Les chercheurs examinent depuis longtemps la façon dont la musique agit sur notre esprit. Par exemple, est-ce que la musique peut améliorer le rendement scolaire, soulager la dépression ou aider les enfants à devenir de meilleurs élèves? Plusieurs études ont démontré que la musique peut influencer notre capacité à réfléchir, à apprendre, à retenir l’information et même à créer des liens avec les gens autour de nous.

L’un des domaines de recherche à cet égard est particulièrement fascinant : la recherche sur la façon dont la musique peut être bénéfique pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et d’autres types de démence. Cette question est particulièrement intéressante compte tenu des statistiques inquiétantes : selon la Société Alzheimer du Canada, il y a 564 000 Canadiens qui souffrent de démence et, dans 15 ans, ce nombre devrait dépasser 930 000.

La maladie d’Alzheimer et les autres types de démence peuvent causer des troubles de mémoire qui perturbent les activités quotidiennes ainsi que des problèmes de langage, des changements d’humeur et de comportement, de la désorientation dans le temps et l’espace, et d’autres effets. Au fur et à mesure que la démence progresse, les capacités cognitives et fonctionnelles de la personne continuent de diminuer, puis elle finit par perdre la capacité de communiquer verbalement. Il n’existe pas encore de remède contre la maladie d’Alzheimer et les autres types de démence, cependant certaines mesures peuvent être prises pour réduire les risques d’être atteint.

La musique et le cerveau

Les effets de la démence sont dévastateurs sur les personnes qui en souffrent et leur famille. Les chercheurs travaillent activement à trouver des moyens d’en atténuer les symptômes et de rétablir les capacités et la mémoire. Les résultats obtenus par certaines études sont prometteurs :

  • La région du cerveau associée à la mémoire musicale semble être moins touchée par la démence. Les gens se souviennent souvent de la musique de leur adolescence et de leur vingtaine.
  • Le goût pour la musique semble être la dernière des capacités cognitives à être atteinte par la démence.
  • La musicothérapie pourrait aider à réduire le déclin des fonctions cognitives et à améliorer la qualité de vie.
  • La musique pourrait améliorer la mémoire des gens atteints de démence. Dans une étude particulière, les sujets ont mieux réussi les tests de mémoire lorsqu’ils écoutaient de la musique classique.
  • La charge émotive de la musique peut rappeler des souvenirs émotionnels.
  • La musique peut contribuer à réduire l’anxiété, la dépression, le stress et l’agitation.
  • Le chant peut faire augmenter l’activité cérébrale. Une étude a découvert que les séances de musique en petits groupes amélioraient les capacités cognitives des gens souffrant de démence modérée à grave.
  • Un choix musical personnalisé et une thérapie de la mémoire peuvent améliorer les symptômes et réduire l’usage d’anxiolytiques et de neuroleptiques chez les personnes atteintes de démence.
  • Les chercheurs évaluent si la musique pourrait aider les gens souffrant de démence à apprendre de nouvelles choses et à garder des souvenirs.

Une liste de lecture puissante

En 2014, le documentaire Alive Inside a attiré l’attention du monde entier sur Music & Memory, un organisme à but non lucratif qui donne accès à de la musique à des gens atteints de problèmes cognitifs et physiques dans des centaines de maisons de soins infirmiers et autres établissements de soins au Canada et à l’étranger. Dans ce film bouleversant, des gens souffrant de démence deviennent enjoués et lucides lorsqu’ils reçoivent un iPod rempli de chansons personnalisées de leur jeunesse. (Visionnez la vidéo d’un résident en particulier, Henry, qui est devenue virale avant la sortie du film.)

Alive Inside examine la capacité de la musique à stimuler les personnes atteintes de démence en éveillant des émotions et des souvenirs. Le film montre également que la musique peut aider les gens à reprendre contact et à socialiser avec les autres. Dans les établissements de soins qui ont adopté le programme Music & Memory, les participants sont plus heureux et plus sociables, les relations entre les participants, les familles et le personnel sont meilleures et il y a moins de problèmes de comportement.

En avant la musique!

  • Si l’un de vos proches souffre de démence, voici des idées pour entrer en contact avec lui grâce à la musique.
  • Les gens atteints de démence peuvent devenir agités, agressifs ou anxieux. La musique relaxante peut aider à calmer ou à adoucir leur humeur.
  • Au moment de créer une liste de lecture, cherchez des chansons qui ont une signification spéciale pour votre proche, par exemple ses chansons préférées pendant l’adolescence. Si vous manquez d’idées, demandez des suggestions à d’autres membres de la famille (ils seront sans doute également heureux d’avoir l’occasion d’aider).
  • Commencez par de la musique calme et faites-la jouer doucement. Évitez la surstimulation : fermez le téléviseur et les autres sources de bruit.
  • Profitez de la musique avec votre proche en écoutant les chansons ensemble, en chantant, en jouant d’un instrument ou en dansant.
  • La musique a le pouvoir d’éveiller des émotions et souvenirs tant négatifs que positifs et heureux. Lorsque vous faites jouer de la musique pour une personne atteinte de démence, surveillez sa réaction. Si elle semble trouver cela agréable en chantant, en fredonnant ou en tapant du pied, c’est bon signe. Par contre, si elle devient inconfortable ou contrariée, prenez une pause et réessayez à un autre moment avec des chansons différentes.

Additional resources

Vidéo The Power of Music réalisée par la Société Alzheimer du Canada

Dépliant La création d’expériences efficaces d’écoute de musique conçu pour le personnel soignant par Baycrest