Vaccination contre la grippe lors d’un traitement pour le cancer

Bayshore | | Blogue

Les spécialistes de la santé s’entendent pour dire que les patients atteints de cancer et les survivants du cancer devraient se faire vacciner contre la grippe tous les ans, tout comme les membres de leur famille et leurs soignants. Le vaccin est sécuritaire pour la plupart des personnes recevant un traitement pour le cancer.

Le vaccin contre la grippe ou l’influenza est le meilleur moyen de vous protéger, particulièrement si votre système immunitaire est affaibli par le cancer ou le traitement pour le cancer. Lorsque votre système immunitaire est affaibli, il ne peut pas lutter contre le virus de l’influenza, ce qui vous rend plus vulnérable aux graves complications de la grippe, comme une pneumonie qui nécessite une hospitalisation, des antibiotiques par voie intraveineuse et pourrait retarder des traitements pour le cancer comme une chimiothérapie. Même si le vaccin ne vous empêche pas d’attraper la grippe, il peut en atténuer la gravité.

Encouragez les membres de votre famille, vos amis et vos soignants à se faire vacciner afin de réduire les chances qu’ils vous transmettent la grippe s’ils tombent malades, particulièrement si vous recevez une chimiothérapie.

Consultez d’abord votre médecin ou votre professionnel de la santé

Avant de recevoir le vaccin contre la grippe, consultez votre médecin ou votre professionnel de la santé

Les personnes atteintes de cancer doivent faire attention au type de vaccin qu’elles reçoivent. Le vaccin administré par injection est sécuritaire parce qu’il contient un virus mort et ne cause aucun symptôme de la grippe. Vous ne devez pas recevoir celui administré par vaporisateur nasal parce qu’il contient un virus virant qui pourrait vous rendre gravement malade.

Ne vous faites pas vacciner contre la grippe si :

  • vous êtes allergique à l’un des composants du vaccin;
  • le nombre de vos plaquettes est inférieur à 20 000;
  • vous avez déjà eu une grave réaction allergique à un vaccin contre la grippe;
  • vous avez présenté un syndrome de Guillain-Barré dans les six semaines suivant l’administration d’un vaccin antérieur contre la grippe.

Vous pouvez également demander à votre médecin si vous devriez recevoir le vaccin contre le pneumocoque. De nombreuses personnes présentant un risque accru de grippe sont également plus vulnérables aux infections à pneumocoque, comme la pneumonie.

Meilleur moment pour recevoir le vaccin contre la grippe lors d’un traitement

Chimiothérapie : Si vous recevez actuellement une chimiothérapie, le meilleur moment pour recevoir le vaccin est 48 heures avant ou après votre traitement. C’est alors que le nombre de vos cellules sanguines est encore près des valeurs normales. Si vous avez terminé votre chimiothérapie, faites-vous vacciner trois à quatre semaines après votre dernier traitement. Si vous n’avez pas encore commencé votre traitement, vous pouvez recevoir le vaccin avant de le commencer.

Radiothérapie : Si vous recevez une radiothérapie, vous pouvez recevoir le vaccin n’importe quand pendant votre traitement. Le vaccin contre la grippe ne compromet pas vos traitements en radiothérapie.

Greffe de moelle osseuse ou de cellules souches : Si vous avez reçu une greffe de moelle osseuse ou de cellules souches il y a plus de quatre mois, vous devriez vous faire administrer le vaccin aussitôt que possible. Si la greffe a eu lieu il y a moins de quatre mois, consultez votre médecin.

Le vaccin met deux à quatre semaines avant d’agir, alors faites-vous vacciner le plus tôt possible. Au Canada, la saison de la grippe peut commencer dès octobre et se poursuivre jusqu’en mai. La période de pointe est une période de dix à seize semaines qui commence habituellement en décembre.

Soyez préparé si vous attrapez la grippe

Consultez votre médecin ou professionnel de la santé pour savoir ce que vous devez faire si vous tombez malade. Discutez des points suivants :

  • symptômes nécessitant l’avis du médecin;
  • prise d’antiviraux si vous êtes grippé;
  • obtention rapide d’une ordonnance pour un antiviral si vous en avez besoin;
  • mise à jour de vos vaccins;

Consignez les renseignements suivants par écrit :

  • type de cancer dont vous êtes atteint ou que vous avez déjà eu;
  • traitements que vous avez reçus et quand;
  • nom et coordonnées de tous vos médecins;
  • liste complète de tous les médicaments que vous prenez.

Que faire si vous êtes en contact avec quelqu’un qui a la grippe

L’influenza est très contagieuse. Si vous avez été à moins de six pieds d’une personne grippée ou susceptible d’avoir la grippe et que vous avez reçu une chimiothérapie ou une radiothérapie au cours des quatre dernières semaines, ou si vous avez un cancer hématologique ou un cancer des ganglions, comme une leucémie, un lymphome ou un myélome, appelez immédiatement votre médecin.

Votre médecin peut vous prescrire des antiviraux afin de vous aider à éviter la grippe, particulièrement si vous n’avez pas reçu le vaccin.

Ressources

Société canadienne du cancer
Agence de la santé publique du Canada
Fondation québécoise du cancer
Bulletin de santé publique – Région des Laurentides
Northeast Cancer Centre – Health Sciences North Renseignements sur l’immunisation contre la grippe pour les patients atteints de cancer

Originalement publié par CAREpath, une division de Soins de santé Bayshore, en date du 9 janvier 2018