Les changements physiques liés à l’âge : PARTIE 2

Bayshore | | Blogue

Dans le numéro précédent de Parcours Santé, nous avons examiné plusieurs changements physiques liés à l’âge. Dans le présent numéro, nous explorons d’autres changements qui se produisent dans d’autres parties du corps.

Santé du cerveau : De nombreux changements surviennent dans le cerveau à mesure que les gens vieillissent. Certaines parties de cet organe complexe
– celles jouant un rôle dans la mémoire et les facultés cognitives de haut niveau – commencent à rétrécir. Les communications entre nos neurones, les cellules du cerveau qui envoient et reçoivent des messages, ralentissent. La circulation du sang vers le cerveau peut diminuer. Mais il y a de bonnes nouvelles aussi : le cerveau est à la fois résilient et plastique, et il change en vue de s’adapter et de compenser les pertes. Nous apprenons encore de nouvelles choses lorsque nous prenons de l’âge, il nous faudra peut-être seulement un peu plus de temps pour s’en souvenir. Si vous remarquez toutefois des changements qui vous inquiètent, comme des pertes de mémoire qui perturbent votre vie quotidienne, de la difficulté à faire des tâches habituelles ou encore des problèmes à parler, consultez votre médecin. Ces symptômes ainsi que d’autres symptômes peuvent être des signes de démence, et un diagnostic précoce peut améliorer la
réponse au traitement.

Santé cardiovasculaire : Le risque de maladie du coeur et d’accident vasculaire cérébral (AVC) augmente avec l’âge. Le risque de maladies du coeur augmente chez les hommes de plus de 45 ans et chez les femmes ménopausées ou qui ont plus de 55 ans. Les deux tiers des AVC se produisent chez des personnes de plus de 65 ans. Bon nombre des facteurs de risque pour les maladies du coeur et l’AVC sont identiques, dont l’hypertension artérielle, un taux élevé de cholestérol, l’obésité, le tabagisme, le manque d’exercice, une mauvaise alimentation et trop de stress ou un stress prolongé. D’autres maladies, comme le diabète ou des maladies auto-immunes, peuvent également augmenter votre risque de crise cardiaque. Bon nombre de ces facteurs de risque sont modifiables, et l’adoption de saines habitudes de vie peut faire une énorme différence.

Équilibre : Les problèmes d’équilibre incluant les étourdissements, le vertige (sensation de rotation), le manque d’équilibre, les évanouissements, les sensations d’étourdissement, la désorientation ou une vision embrouillée surviennent plus souvent lorsque les gens vieillissent. Il devient ainsi plus difficile de marcher en toute sécurité, d’utiliser les escaliers, de se pencher ou de participer à des activités physiques. Les problèmes d’équilibre augmentent les risques de trébuchement et de chute, ce qui peut avoir de graves conséquences sur la santé des personnes âgées. Les problèmes d’équilibre peuvent être causés
par une vision plus faible, des troubles vestibulaires (oreille interne), une mauvaise circulation sanguine, l’arthrite, l’engourdissement des jambes ou des pieds (neuropathie), des maladies touchant le système nerveux (comme la maladie de Parkinson) et les effets secondaires des médicaments. Consultez votre médecin si vous remarquez des problèmes.

Hernies

Différents types de hernies sont plus courants avec l’âge :

Hernie inguinale – En vieillissant, les muscles abdominaux deviennent plus faibles. Parfois des tissus (comme une partie des intestins) traversent la paroi  abdominale et créent une boursoufflure près de l’os pelvien. Cela peut provoquer de la douleur, une sensation de lourdeur, une douleur lancinante, de la faiblesse ou une pression. Couchez-vous et faites rentrer délicatement la boursoufflure à l’intérieur de l’abdomen en appuyant dessus. Si vous n’y arrivez pas, la hernie peut être coincée à l’intérieur de la paroi abdominale, ce qui peut être dangereux sans traitement. Consultez votre médecin dès que possible; si la
boursoufflure devient rouge ou pourpre, ou prend une couleur foncée, consultez un médecin immédiatement.

Hernie hiatale – Dans ce type de hernie, la partie supérieure de l’estomac est poussée à travers le diaphragme. Une petite hernie hiatale est sans danger
et vous ne la remarquerez peut-être même pas. Une importante hernie peut causer des problèmes au niveau de l’oesophage, y compris des brûlures d’estomac, des régurgitations, des problèmes de déglutition, un reflux acide, une douleur à la poitrine, un essoufflement, des vomissements de sang ou des selles noires (contenant du sang). Consultez votre médecin si vous remarquez ces symptômes ou d’autres symptômes troublants.

Anémie – L’anémie est courante chez les personnes âgées. Elle consiste en un faible taux de globules rouges ou d’hémoglobine dans le sang. Plusieurs causes sont possibles, comme une carence en fer, une maladie chronique, une carence en vitamine B12, un saignement ou un manque de nouveaux globules rouges. L’anémie peut se présenter de façon rapide ou graduelle, selon la cause. Consultez votre médecin si vous remarquez des symptômes inhabituels, comme de la fatigue, une faiblesse, une peau pâle ou jaunâtre, un essoufflement, un pouls rapide ou irrégulier (arythmie), des étourdissements, des mains et des pieds froids, une douleur à la poitrine ou des maux de tête. Il ou elle effectuera des analyses sanguines et peut-être d’autres tests pour établir un diagnostic.

Varicosités – Avez-vous remarqué des veines dilatées, déformées, tordues ou de couleur foncée, particulièrement au niveau de vos pieds et de vos jambes? Ces sont des varices (des veines plus petites, moins importantes et plus près de la surface de la peau). Elles sont plus fréquentes chez les personnes âgées parce que les veines perdent leur élasticité avec l’âge et se dilatent. Les valves dans les veines deviennent également plus faibles, ce qui permet au sang de s’accumuler. Les varices sont souvent sans danger, mais parfois elles peuvent causer de l’inconfort, de la douleur, des élancements ou des douleurs musculaires. Les femmes, les personnes obèses et celles qui restent debout ou assises pendant de longues périodes sont plus à risque d’avoir des varices. De l’exercice, un régime riche en fibres et pauvre en sel, l’élévation des jambes ou le port de bas de contention peut aider à soulager l’inconfort. Mais si ces techniques ne sont pas utiles, consultez votre médecin.

Incontinence urinaire – Il s’agit d’un problème fréquent chez les Canadiens âgés : une personne âgée sur cinq a de la difficulté à contrôler sa vessie. L’incontinence peut être très embarrassante et avoir une incidence sur la qualité de vie d’une personne. Elle peut souvent être contrôlée ou guérie. Il est donc sage de consulter un médecin et d’explorer les options de traitement.

Ressources
Fondation des maladies du coeur et de l’AVC du Canada
La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC offre des conseils en vue de réduire votre risque de maladie du coeur et d’AVC ainsi que de l’information sur la façon de reconnaître les signes d’une crise attaque ou d’un AVC.
www.coeuretavc.ca

Société Alzheimer du Canada
Renseignez-vous sur la santé du cerveau, la maladie d’Alzheimer et les autres types de troubles cognitifs.
www.alzheimer.ca