Enregistrer ou supprimer? Planifiez votre héritage numérique

Bayshore | | Blogue

Quelle est la taille de votre empreinte numérique? Pour les lecteurs qui ne connaissent pas cette expression, l’empreinte numérique désigne toutes les traces que vous laissez derrière vous sur Internet, que vous le vouliez ou non. Comme de grands pans de notre vie se déroulent de plus en plus en ligne, nos empreintes continuent à s’élargir – et il est très probable qu’elles nous survivent. Voici ce que vous devez savoir sur votre héritage numérique.

Qu’y a-t-il dans un héritage numérique?

« Par héritage numérique, on entend les renseignements numériques disponibles sur une personne après son décès », explique The Digital Legacy Association, un organisme anglais qui sensibilise le public sur l’importance des biens numériques et de la planification de l’héritage numérique.

Les exemples les plus évidents des traces numériques incluent les renseignements que vous rendez publics, comme le contenu de vos comptes dans les médias sociaux, les articles de blogue, les évaluations de produits et les commentaires sur des nouvelles. Votre empreinte comprend également ce qui vous publiez ou vos messages privés, comme les courriels, les messages que vous publiez directement dans les médias sociaux ainsi que les fichiers que vous archivez dans le nuage. Votre empreinte comprend aussi de manière moins évidente les traces de vos activités en ligne : votre utilisation des applications, les registres de courriels, les clavardages vidéos et plus.

Vous ne tenez pas sans doute à conserver un grand nombre de ces renseignements qui vous importent peu. Il y a aussi des renseignements sur lesquels vous n’exercez aucun contrôle (comme les données recueillies pas les traqueurs tiers lorsque vous utilisez certaines applications, ou celles recueillies par les détaillants sur vos habitudes de navigation lorsque vous achetez en ligne). Mais il doit y avoir au moins quelques biens numériques que vous désirez garder ou léguer à vos êtres chers, comme des photos et des films maison. Il y a des dizaines d’années, les familles léguaient leurs albums photo et leurs vidéocassettes. De nos jours, nous sommes plusieurs à garder nos précieux souvenirs dans le nuage – et peut-être uniquement dans le nuage.

Prenez en main votre héritage numérique

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier votre héritage numérique : ce que vous désirez léguer et ce que vous ne désirez pas léguer.

Cela risque de ne pas être très plaisant, particulièrement si vous n’avez même pas pensé à planifier votre héritage non numérique . Mais les spécialistes disent que cela en vaut la peine, même si ce n’est que pour éviter des maux de tête, des frais et même des problèmes juridiques à vos êtres chers s’ils tentent d’accéder à vos biens numériques après votre décès. Si vous êtes proactif au sujet de votre empreinte numérique, vous pouvez vous protéger des comportements malicieux en ligne, comme le piratage de votre compte après votre décès et la publication de messages indésirables.

Voici comment vous y prendre pour commencer:

  • Vous pouvez faire l’inventaire de vos biens numériques comme vous le feriez pour dresser la liste de tout ce que vous possédez à la maison . Cet inventaire comprendrait les comptes dans les médias sociaux, les programmes de fidélité (points et milles pour grands voyageurs), les comptes de jeux, les comptes bancaires et de placements, les photos, les vidéos, la musique, les sites Web, les articles de blogue, la propriété intellectuelle, les livres numériques, les livres audio, etc.
  • Ajoutez les biens que vous avez en ligne (sur les sites Web, les services de messagerie électronique, les plateformes des médias sociaux, les services infonuagiques, etc.) et sur vos appareils électroniques (téléphones intelligents, tablettes, ordinateurs, disques durs externes, autres supports de données, etc.).
  • Lorsque vous planifiez votre succession, autorisez votre exécuteur testamentaire à contrôler vos comptes, vos biens et vos appareils numériques (et donnez-lui vos mots de passe).
  • Créez un testament pour vos comptes dans les médias sociaux pour communiquer vos volontés. Ajoutez-y des instructions détaillées. Les plateformes Facebook, Twitter et autres ont toutes des règles différentes au sujet du sort réservé aux comptes d’une personne décédée. Par exemple, Facebook et Instagram offrent de garder le compte ouvert pour commémorer cette personne, ce qui n’est pas le cas pour Twitter et Snapchat. Vous trouverez des guides pour chaque plateforme dans la section « Ressources supplémentaires » ci-après.
  • Faites attention dorénavant à ce que vous publiez en ligne – cette information risque d’y rester pour toujours et tous vos descendants pourraient y avoir accès.

Ressources supplémentaires

The Digital Legacy Association

  • Guides gratuits pour gérer votre héritage numérique sur les plateformes des médias sociaux, les appareils numériques et plus (en anglais avec traduction automatique en français).

Vos empreintes numériques

  • Tutoriels gratuits en ligne sur les empreintes numériques de la Internet Society.

Digital Legacy Plan: A Guide to the Personal and Practical Elements of Your Digital Life Before You Die , par Angela Crocker et Vicki McLeod (Self-Counsel Press)

  • Publié en 2019, ce livre offre des solutions pour les différents aspects de votre héritage numérique (pratique, social, émotionnel et technique).