Les effets des changements climatiques sur les personnes âgées

Bayshore | | Blogue

Le vendredi 5 juin, Journée mondiale de l’environnement, s’avère une occasion de réfléchir à la santé de notre planète et à ses effets sur la santé humaine.

Les nouvelles n’ont pas été encourageantes ces dernières années, parsemées de terribles rapports sur le réchauffement climatique, les températures extrêmes, la déforestation et la perte de biodiversité. Nous sommes tous affectés par ces phénomènes et par d’autres défis environnementaux, mais certains groupes de personnes y sont particulièrement vulnérables, dont les aînés. Les adultes de plus de 65 ans sont en effet très sensibles aux effets des températures extrêmes et des catastrophes naturelles. Voici pourquoi :

Les effets physiques du vieillissement : Les aînés sont davantage vulnérables à une vaste gamme de problèmes de santé, notamment le stress thermique et l’hypothermie, et s’ajustent plus difficilement que les jeunes aux variations de température. Certains troubles médicaux et médicaments d’ordonnance peuvent aussi influer sur leurs réactions à la chaleur et au froid. De plus, comme leur organisme contient moins d’eau, les personnes âgées ont plus de difficulté à conserver celle-ci. Ils sont donc plus sujets à la déshydratation, qui peut s’avérer très dangereuse, surtout lorsqu’il fait chaud. Les aînés sont aussi très sensibles aux effets de la pollution atmosphérique.

Incapacité : Les aînés peuvent présenter des défis de mobilité ainsi que des incapacités physiques ou cognitives qui réduisent leur aptitude à s’occuper d’eux-mêmes, à obtenir de l’aide ou à se relocaliser lors d’une catastrophe.

Isolement : Près d’un quart des aînés canadiens vivent seuls, sans famille ni amis. Ils sont donc particulièrement vulnérables en présence de conditions météorologiques extrêmes, comme les vagues de chaleur, les inondations et les tempêtes de neige, surtout s’ils perdent l’accès aux services dont ils dépendent. Les températures extrêmes et les catastrophes naturelles peuvent aussi les empêcher d’obtenir les soins et les médicaments dont ils ont besoin.

Revenu limité : Selon un rapport préparé par le Clean Air Partnership pour le Bureau de santé de Toronto, « [traduction] …les aînés ont souvent un revenu fixe, ce qui nuit à leur capacité à éponger les coûts des catastrophes naturelles ». Il est notamment question des frais médicaux ou des dépenses liées à l’achat ou à l’entretien d’un climatiseur, ou encore à la réparation d’une propriété endommagée par une inondation.

Préserver la sécurité des aînés

Les défis environnementaux qui se multiplient semblent insurmontables, mais nous pouvons prendre des mesures afin d’améliorer la sécurité de nos aînés les plus vulnérables.

Avoir un plan pour tout type de catastrophe ou de crise, voilà qui est sage! Nous avons déjà discuté de l’importance de la préparation aux urgences pour les aînés. Voici quelques conseils : créez une trousse d’urgence pour les 72 premières heures et un plan d’action pour diverses situations d’urgence, préparez un document détaillé qui contient les données médicales de vos proches et d’autres documents d’importance, etc. Collaborez avec vos proches, l’équipe de soins et les membres de la famille élargie pour créer un plan personnalisé; le plus tôt sera le mieux.

Nous avons aussi publié un article sur les aînés et les problèmes de santé liés à la chaleur. Les journées se réchauffent rapidement, alors voici un petit rappel des conseils de prévention :

  • Restez hydraté, même si vous ne ressentez pas la soif. Essayez de boire 12 tasses d’eau par jour.
  • Vérifiez la température avant de sortir et minimisez votre exposition à la chaleur et au smog.
  • Habillez-vous en fonction de la chaleur : vêtements légers de couleur pâle qui respirent, chapeau à larges bords et lunettes de soleil.
  • Restez à l’ombre.
  • À la maison, restez au frais grâce à un climatiseur ou un ventilateur, et gardez vos couvre-fenêtres fermés.
  • Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien si vos médicaments peuvent augmenter le risque de problèmes de santé liés à la chaleur.
  • Communiquez avec les aînés que vous connaissez pour vous assurer de leur sécurité par temps chaud.
  • Reconnaissez les symptômes des problèmes de santé liés à la chaleur : maux de tête; nausées; étourdissements, faiblesse ou malaise; peau humide, plus rouge ou plus pâle qu’en temps normal; respiration rapide et superficielle; comportement irritable, agressif ou bizarre. Si vous remarquez ces signes, consultez sans tarder un médecin.

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de soins à domicile conçus pour permettre aux Canadiens de vivre de façon autonome le plus longtemps possible. Communiquez avec nous au 1 877 289-3997 pour obtenir de plus amples renseignements