Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier : entretien avec Maureen Charlebois, Infirmière en chef, Activités cliniques

Bayshore | | Blogue

 

Dans le cadre des festivités organisées pour l’Année internationale des sages-femmes et du personnel infirmier, nous avons invité Maureen Charlebois, Infirmière en chef, Activités cliniques chez Bayshore, à nous parler du large éventail de soins et services professionnels et paraprofessionnels en pratique clinique qu’on retrouve chez Bayshore.

Maureen occupe le poste d’Infirmière en chef, Activités cliniques chez Bayshore depuis le début de l’année; ses antécédents comprennent des postes de haute direction dans des organisations de santé locales, provinciales et nationales telles qu’Inforoute Santé du Canada, Rouge Valley Health System et les centres d’accès aux soins communautaires de la région de York. Maureen a étroitement collaboré avec des équipes de soins de santé interdisciplinaires pour développer des solutions complètes et centrées sur le client afin d’améliorer les résultats de santé. Elle possède également une vaste expérience dans la mise en œuvre de technologies numériques en environnement clinique, la création de partenariats stratégiques et la direction de métamorphoses à grande échelle dans le système de la santé.

Diriger l’équipe clinique de Bayshore complète dans un sens la carrière de Maureen, carrière entamée à titre d’infirmière en soins à domicile. Il va sans dire qu’elle connaît donc très bien les défis auxquels doivent faire face les travailleurs de première ligne. Elle a rejoint Bayshore en janvier, juste au moment où le monde découvrait la maladie que nous connaissons maintenant sous le nom de COVID-19. Le leadership et l’expertise clinique de Maureen furent un élément clé dans la réaction de Bayshore à la pandémie. (Cliquez sur ce lien pour lire les messages qu’elle nous livre.)

Après avoir regardé la courte vidéo de Maureen en lien avec nos services de soins infirmiers et de thérapie, nous vous invitons à lire, ci-dessous, l’entretien que nous avons eu avec elle.

Beaucoup de gens pensent que Bayshore ne fournit qu’un soutien de base, sans savoir que nous prodiguons des soins de santé et des services spécialisés. Pouvez-vous élaborer à ce sujet?

Certainement! Bayshore accomplit des choses incroyables, mais les gens n’en sont pas vraiment conscients. Notre équipe de soins à domicile comprend plus de 11 000 personnes, soit des préposés aux services de soutien, des infirmières, des pharmaciens, des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des orthophonistes, de partout au pays. Chaque jour, ces professionnels dévoués effectuent plus de 35 000 visites à domicile.

Nos services favorisent la santé, préviennent les maladies et permettent de soigner les personnes malades, vulnérables ou ayant des besoins complexes. Agissant dans les milieux de soins, nos professionnels de la santé collaborent pour améliorer les soins prodigués et par extension, le bien-être des gens de partout au pays, notamment les personnes en convalescence à la suite d’une opération, les aînés et les enfants dont l’état pathologique est complexe, ainsi que leurs familles. Nous offrons des services de soins avancés aux patients qui ont besoin de soins de santé mentale et de thérapie comportementale, notamment pour la démence ou l’Alzheimer; aux patients nécessitant des soins de trachéotomie, de ventilation, des plaies, contre le cancer ou palliatifs; et aux patients qui ont besoin d’aide en lien avec des maladies chroniques, de la douleur, des services de perfusion à domicile et des thérapies intraveineuses.

Nous avons également une division pharmaceutique, Rx spécialisés Bayshore, qui comprend un réseau de pharmacies à la fine pointe de la technologie, des cliniques de perfusion et des programmes d’aide aux patients pour l’administration de médicaments complexes. Nous offrons aussi des services de gestion d’essais cliniques de produits et fournitures médicaux expérimentaux à travers le Canada et des services spécialisés axés sur le diabète.

Nos services de thérapie et de réadaptation comprennent des évaluations de la sécurité à domicile, de la physiothérapie et de l’ergothérapie, des évaluations ergonomiques des postes de travail à domicile, des programmes de retour au travail tels que des évaluations des aptitudes professionnelles et une formation particulière au poste de travail, et des services d’orthophonie. Nous offrons finalement un programme résidentiel pour les personnes ayant subi des lésions cérébrales modérées à graves et nécessitant des soins en tout temps et appuyés par un programme de réadaptation multidisciplinaire intensif.

Dans la vidéo, vous mentionnez des possibilités pour l’avenir, y compris la gestion virtuelle des soins. Quels sont les avantages pour les patients?

Compte tenu de notre population vieillissante et du fait que la plupart des aînés veulent continuer de vivre chez eux, il est grand temps d’envisager des services complets pour leur permettre de demeurer à la maison plutôt que de se retrouver hospitalisés ou admis dans un établissement de soins de longue durée. Pour ce faire, un financement accru sera nécessaire, et nous devrons chercher des moyens novateurs de fournir ce soutien. Ainsi, en plus du soutien à domicile, nous proposons des soins virtuels et de la télésanté par l’entremise de nos plateformes numériques. Ces approches permettent aux gens d’accéder rapidement aux services d’un fournisseur de soins de santé et par le fait même, entraînent une amélioration à la fois dans la qualité des soins et dans les résultats de santé, non seulement chez les individus, mais également dans le système. Dans bien des cas, ça évite aux gens de devoir se présenter à l’urgence. Leur infirmière ou un autre membre de l’équipe de soins de santé peut souvent fournir un soutien virtuel dans la gestion des symptômes ainsi que des services à domicile supplémentaires au besoin.

Bayshore offre un certain nombre de services de soins virtuels. Pourriez-vous nous donner un exemple?

Un exemple parfait est CAREchart@home, fourni par CAREpath, le service de navigation en santé de Bayshore. Grâce à CAREchart@home, les patients en oncologie de l’Ontario peuvent facilement accéder à une infirmière pour la gestion virtuelle de leurs symptômes en dehors des heures normales d’ouverture. Ce service a contribué à fournir de meilleurs résultats de santé et à réduire le nombre de visites supplémentaires à l’urgence. Nous avons virtuellement pris en charge 18 000 patients en oncologie à travers la province, permettant à ces derniers de connaître une meilleure expérience par le biais d’une gestion des symptômes à domicile (où ils veulent être). Ce programme a allégé le fardeau de nos services d’urgence en permettant de détourner plus de 82 % des cas qui auraient auparavant pris la route de l’hôpital le plus près.

La pandémie de COVID-19 a permis de favoriser l’essor très rapide de la notion de gestion virtuelle. En trois jours, nous avons pu tirer parti de cette plateforme et offrir au gouvernement du Canada et à l’Agence de la santé publique du Canada un programme de CAREchart@home pour la COVID-19. Nous avons fourni des services infirmiers virtuels bilingues aux Canadiens de retour de l’étranger et placés en quarantaine par le gouvernement, en plus d’effectuer des évaluations des symptômes reliés à la COVID-19, en soins infirmiers virtuels, 2 fois par jour, 7 jours par semaine, de 8 à 20 h partout au Canada.

Quelles autres leçons pouvons-nous tirer de la pandémie?

Notre système de santé est encore aujourd’hui un modèle institutionnel très traditionnel. Les soins à domicile ne sont pas considérés comme un volet du système de santé et ont même occasionnellement été oubliés pendant cette pandémie. Je suis d’avis que le Canada doit tirer une importante leçon de la situation actuelle et de son impact sur nos aînés les plus vulnérables. La COVID-19 a fait des ravages sur la société et la façon de vivre des Canadiens, mais aucune tranche d’âge n’a été plus durement touchée que les aînés vivant dans des résidences et des établissements de soins de longue durée. Les données montrent clairement qu’un moins grand nombre d’aînés sont atteints de la COVID-19 lorsqu’ils vivent et reçoivent des soins à domicile que lorsqu’ils se trouvent en institution. Nos aînés méritent de rester chez eux en toute dignité, là où on peut leur prodiguer des soins à la fois excellents et fiables. Tragiquement, la COVID-19 a prouvé que les soins à domicile n’offrent pas seulement une meilleure expérience, mais que de bien meilleurs résultats de santé peuvent parfois en découler.

Le domicile n’est pas seulement l’endroit le plus sûr pour recevoir des soins, mais c’est aussi l’endroit le plus sûr où les prestataires de soins peuvent travailler. Plus de 2 000 fournisseurs de soins de santé travaillant en milieu institutionnel en Ontario ont contracté la COVID-19 sur leur lieu de travail, alors que seulement 8 membres de notre personnel de soins à domicile ont été infectés.

 

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de soins à domicile conçus pour permettre aux Canadiens de vivre de façon autonome le plus longtemps possible. Communiquez avec nous au 1 877 289-3997 pour obtenir de plus amples renseignements.