Prévenir la constipation

Bayshore | | Blogue

La constipation est un problème courant chez les personnes âgées, et un problème qui peut causer beaucoup d’inconfort et de stress. Sans traitement, elle peut entraîner des complications. Examinons les causes de la constipation et comment la prévenir.

Qu’est-ce que la constipation?

Lorsqu’une personne est constipée, cela signifie qu’elle va à la selle de façon peu fréquente (moins de trois fois par semaine) ou que l’évacuation de ses selles est difficile. La constipation se produit souvent lorsque les selles se déplacent trop entement dans le gros intestin. Par conséquent, le corps absorbe toute l’eau des selles qui deviennent sèches, dures et difficiles, et même douloureuses à expulser. Les selles normales sont molles et faciles à éliminer. Les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de constipation, et la prévalence augmente avec l’âge. Des études médicales ont révélé que chez les personnes âgées de 65 ans et plus, la constipation touchait 26 % des femmes et 16 % des hommes, alors que chez les personnes âgées de 84 ans et plus, elle touchait 34 % des femmes et 26 % des hommes. La constipation est considérée comme chronique si les symptômes durent trois semaines ou plus.

Symptômes de la constipation

La constipation peut causer plusieurs symptômes, dont les suivants :

  • Sensation de ballonnement
  • Gêne abdominale, crampes ou douleur
  • Flatulence (gaz)
  • Efforts excessifs lors des selles
  • Petites selles dures ou importantes selles en morceaux
  • Sensation d’évacuation incomplète des selles
  • Pression sur le rectum, ou sensation de blocage du rectum
  • Malaise général ou sensation de léthargie
  • Perte d’appétit

Causes de la constipation

Il existe de nombreuses causes possibles, notamment les suivantes :

  • Déshydratation, ou boire trop peu de liquides par jour
  • Régime faible en fibres et/ou riche en gras et en sucres raffinés
  • Manque d’activité physique
  • Métabolisme lent
  • Dépression, anxiété ou stress
  • Effet secondaire de certains médicaments (opioïdes, antidépresseurs, antiacides, inhibiteurs calciques et plus) et suppléments (comme des comprimés de fer ou de calcium)
  • Retenir ses selles quand le besoin d’aller à la selle se fait sentir
  • Utilisation excessive de laxatifs, de suppositoires ou de lavements
  • Changement de routine (en voyage par exemple)
  • Problèmes de santé ou traitements affectant le transit intestinal.

Complications possibles

Si vous ou un être cher âgé êtes souvent constipé, ne l’ignorez pas. Avec le temps, la constipation peut causer des complications désagréables et douloureuses, y compris des hémorroïdes et des fissures anales (causées pas des efforts excessifs pour ller à la selle), l’affaiblissement des muscles et des ligaments autour du rectum, et un fécalome (occlusion intestinale).

Un fécalome peut s’aggraver rapidement et est considéré comme une urgence médicale. Si vous n’êtes pas allé à la selle pendant une période prolongée et que vous remarquez des symptômes comme une gêne ou une douleur abdominale, un allonnement, une perte d’appétit, des nausées ou des vomissements, des maux de tête ou une perte de poids inexpliquée, consultez un médecin. Un autre symptôme possible est la diarrhée, ou la fuite de selles liquides ayant pu filtrer à travers l’occlusion intestinale.

Prévention de la constipation

Il est possible de réduire et de prévenir la constipation en modifiant votre mode de vie. Voici quelques changements que vous pouvez apporter :

Alimentation

Augmentez graduellement la quantité de fibres dans votre régime alimentaire. Les fibres solubles aident à retenir l’eau dans votre système digestif, alors que les fibres insolubles aident à augmenter le volume du bol fécal et à les rendre mous et faciles à expulser. Voici quelques aliments riches en fibres à privilégier : légumes, fruits, légumineuses (lentilles, poix chiches, fèves et pois), aliments et produits à grains entiers (pains, céréales et pâtes), noix et graines (lin, chia et son). Selon Les diététistes du Canada, les femmes de plus de 51 ans ont besoin de 21 grammes de fibres par jour, alors que les hommes de 51 ans et plus en ont besoin de 30. Buvez aussi plus de liquides à mesure que vous augmentez votre apport en fibres (lentement, pour permettre à votre corps de s’adapter).

Liquides

Les hommes doivent boire 12 tasses (3 litres) de liquides par jour. Les femmes doivent en boire 9 (2,2 litres). Les personnes âgées doivent veiller particulièrement à boire suffisamment, car la déshydratation peut provoquer une tension artérielle trop basse, des étourdissements, des évanouissements et des chutes. Privilégiez l’eau la plupart du temps. D’autres liquides, comme une soupe, un bouillon, un café, un thé, du lait et du jus comptent aussi.

Activité physique

Faire de l’activité physique est bon pour tout le corps et peut vous aider à réguler votre transit intestinal. Essayez de faire au moins une marche de 15 minutes par jour, et intégrez-y d’autres activités si vous le pouvez. Les personnes âgées de 65 ans et plus devraient faire chaque semaine au moins 150 minutes d’activité physique aérobie d’intensité modérée à élevée, selon les Directives canadiennes en matière d’activité physique. (Avant d’entreprendre tout nouveau programme d’activité physique, consultez votre médecin.)

Autres façons de soulager la constipation

Il existe des remèdes pour soulager la constipation au besoin, comme manger des prunes, boire du jus de pruneaux, ou encore prendre des médicaments ou des suppléments. Il existe aussi d’autres méthodes. Consultez votre pharmacien ou votre médecin au sujet des options qui vous conviennent. Celles-ci pourraient inclure des émollients, des agents qui augmentent le volume du bol fécal (suppléments de fibres), des lavements, des lubrifiants et différents types de laxatifs. Faites attention de ne pas utiliser trop de laxatifs, car ils risquent d’aggraver la constipation.