Comment la COVID-19 a changé la vie quotidienne

Bayshore | | Blogue

 

Au cours des six derniers mois, la pandémie mondiale a perturbé la vie quotidienne de façons presque trop nombreuses pour pouvoir les compter. Les consignes de distanciation physique ont modifié la façon dont nous effectuons bon nombre d’activités, y compris notre façon de travailler, de faire des achats, de socialiser, d’apprendre, de voyager, de faire de l’exercice, de faire du bénévolat… pour n’en nommer que quelques-unes.

Les nouveaux cas de COVID-19 ont baissé considérablement au cours des derniers mois, mais les mesures de sécurité demeurent essentielles, particulièrement pour les personnes le plus à risque de développer une forme grave du coronavirus : les personnes âgées, celles ayant une maladie sous-jacente et celles dont le système immunitaire est affaibli. De nombreux spécialistes de la santé prévoient une seconde vague d’infections cet automne, alors il est important de continuer à prendre des mesures préventives pour vous protéger et protéger vos êtres chers.

Rester en contact

La pandémie a entraîné l’annulation d’innombrables événements et réunions en personne, mais de nombreux Canadiens ont trouvé des façons sécuritaires pour communiquer, célébrer et se rencontrer. Le contact humain est vital pour notre bien-être physique et mental, alors que la solitude et l’isolement peuvent être néfastes pour notre santé.

La solitude chez les personnes âgées était un problème de santé majeur au Canada, même avant que la pandémie ne frappe. Pour rester en contact avec les membres de leur famille et leurs amis tout en réduisant leur risque de contracter la COVID-19, bon nombre de personnes âgées apprennent à se servir d’outils technologiques et de services en ligne.

Les gens se réunissent – et célèbrent des événements, comme les anniversaires et les mariages – par l’intermédiaire de services de vidéoconférence, comme Zoom, Google Meet et les salons Messenger de Facebook. Ces services sont gratuits et relativement faciles à apprendre. Si les vidéoconférences sont tout nouveau pour vous, demandez à un ami, une amie ou un proche de vous montrer comment ça marche. Et, bien sûr, il y a toujours le téléphone! (Trouvez d’autres idées pour rester en contact en toute sécurité.)

Passer au numérique

Bien d’autres activités quotidiennes se font maintenant sur Internet :

  • Achats et opérations bancaires : Pour réduire leur risque de contracter la COVID-19, les personnes âgées adoptent de nouvelles habitudes, elles commandent leur épicerie en ligne par exemple, au lieu d’aller au supermarché. Certaines essaient même les opérations bancaires en ligne pour la première fois. Les banques les aident à faire la transition en leur offrant du soutien par téléphone et des vidéos en ligne.
  • Activités récréatives et éducatives : De nombreuses activités récréatives et éducatives sont offertes maintenant en ligne, dont des cours de conditionnement physique, des séminaires, des séances de méditation, des événements artistiques, des pratiques de chorale, des leçons de musique, des activités de financement et plus. Les plates-formes populaires pour ces événements incluent les applications de clavardage vidéo mentionnées plus tôt ainsi qu’Instagram Live, Facebook Live et d’autres services de diffusion en continu.
  • Soins de santé : À cause de la pandémie, les soins de santé virtuels ont connu une croissance exponentielle. De nombreux professionnels de la santé offrent des consultations avec les patients par téléphone ou clavardage vidéo. Vous pouvez également accéder à un vaste éventail d’outils et de services de santé mentale en ligne, dont plusieurs sont gratuits.

Bien sûr, pour effectuer des activités virtuelles, vous devez posséder un ordinateur, une tablette ou un téléphone intelligent. Si vous avez besoin d’aide pour apprendre à vous servir de ces gadgets numériques, adressez-vous à un ami ou une amie, ou renseignez-vous sur TechServe, un organisme bénévole qui aide les personnes âgées à apprendre à se servir des technologies gratuitement. Les services offerts y sont disponibles en français.

Faire du bénévolat virtuel

Les personnes âgées sont au nombre des bénévoles les plus dévoués au Canada, contribuant plus d’heures par personne en moyenne que tout autre groupe d’âge. À cause de la pandémie, bon nombre d’entre elles ont dû cesser de faire du bénévolat en personne. Si vous tenez toujours à aider, songez à le faire à distance.

Par « bénévolat virtuel », on entend tout travail bénévole effectué à distance. Vous n’avez pas besoin d’être doué en informatique pour en faire, et c’est bon pour votre bien-être. Des activités comme confectionner des masques, tricoter des mitaines, écrire des lettres ou prêter une oreille attentive sont des exemples de tâches utiles que vous pouvez faire à partir de chez vous. Trouvez des idées et des occasions sur le site Web de Bénévoles Canada.

Même si la pandémie garde les gens éloignés les uns des autres physiquement, il y a des façons de rester en contact, de participer à des activités et de prendre soin de votre santé mentale si vous êtes prêt à apprendre. Ne sous-estimez pas votre capacité d’adaptation!

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile, y compris des services d’accompagnement, afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome aussi longtemps que possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289-3997.