Les gens de Bayshore : Roger Rebelo, fier gardien du siège social de Bayshore

Bayshore | | Informations & histoires

Roger Rebelo debout devant le bureau national

par Mary Mamak, Spécialiste en communications

Lorsque Roger Rebelo s’est joint à l’équipe d’entretien au siège social de Bayshore il y a six ans, il avait déjà de l’expérience dans le secteur. Mais l’immeuble de 45 000 pieds carrés de Bayshore, qui se trouve sur un terrain de sept acres à Mississauga (Ontario), présentait un défi particulier. Le travail consistait non seulement à entretenir l’immeuble, mais aussi à diagnostiquer et à réparer tout problème pouvant survenir. Un immeuble de cette taille nécessite une attention de tous les instants, il faut surveiller tous les systèmes, du système de ventilation au système de traitement des eaux en passant par le système électrique, pour n’en nommer que quelques-uns.

« Je crois que je connais tous les recoins de cet immeuble et je le traite comme s’il était le mien », affirme Roger, qui adore l’aspect pratique et l’aspect résolution des problèmes de son travail. « C’est pour cette raison que je cherche toujours des façons d’économiser de l’argent, en faisant les réparations moi-même, ou en gérant les demandes de tout fournisseur de services. Mon objectif toutefois est d’assurer le confort et la sécurité des personnes qui travaillent ici. »

Il y a trois ans, Roger cherchait à parfaire ses connaissances et ses compétences, alors il s’est inscrit au programme pour opérateurs de systèmes environnementaux des bâtiments (Building Environmental Systems Operations Program) au Collège Sheridan. Le programme comprenait des cours sur le traitement de l’air, le traitement des eaux, les commandes, l’électricité, le chauffage, le rendement énergétique des grands immeubles, ainsi que des cours sur les systèmes de climatisation et de réfrigération, et les systèmes des hôpitaux.

Roger a terminé le programme plus tôt cette année avec une note moyenne de 3,8 sur 4 et a été nommé major de sa promotion. En juin, il s’est adressé aux finissants du programme de formation continue et d’études professionnelles du Collège Sheridan. Quatre mille personnes étaient présentes à la collation des grades, dont ses parents, sa femme et ses enfants qui étaient très fiers et auxquels il attribue le mérite de sa réussite. Ses proches l’ont non seulement encouragé, mais l’ont aussi soutenu pendant ses trois années d’études.

« Je travaillais déjà à temps plein dans le secteur que j’aimais, alors j’ai profité de l’occasion pour parfaire mes connaissances en suivant un programme d’études formelles », déclara-t-il à la récente cérémonie de remise des diplômes. « Ma passion pour le secteur et mes connaissances pratiques m’ont aidé à obtenir les notes qui me permettent aujourd’hui de m’adresser à vous aujourd’hui. »

Roger Rebelo standing in front of pipes

Roger dit qu’il avait tout d’abord refusé de donner un discours à la collation des grades, mais a changé d’avis par la suite après en avoir parlé à sa famille. « Je me suis mis au défi de me présenter devant toutes ces personnes pour donner un discours et remercier tous ceux et celles qui m’ont soutenu, y compris Bayshore. C’était un honneur pour moi de le faire. »

Leiba Westmoreland, directrice de la paie et des avantages sociaux de Bayshore, et la superviseure de Roger, est au nombre de ses plus grands supporteurs.

« Je suis très fière des réalisations de Roger, affirme Leiba. Et non seulement parce qu’il a terminé ses cours avec succès, mais aussi parce qu’il s’est amélioré de façon globale dans bon nombre d’autres domaines. J’ai toujours pensé qu’il avait ce qu’il fallait pour le faire, alors je ne n’ai pas été surprise de sa réussite. Sa nomination pour donner le discours d’adieu de sa promotion était la cerise sur le gâteau. Avec ces certificats à son actif, il aura non seulement la confiance nécessaire pour bien faire son travail, mais il sera aussi en mesure d’avoir une bonne vision des autres améliorations à apporter à l’immeuble. »

Avant la pandémie, le siège social de Bayshore accueillait plus de 200 personnes par jour. Même si le nombre de personnes qui entraient dans l’immeuble avait diminué au cours des deux dernières années pour réduire la propagation de la COVID-19, plusieurs employés devaient quand même se rendre sur place pour faire leur travail et l’immeuble devait être entretenu, particulièrement en cas d’urgence.

« Nous ne pouvons remercier Roger assez pour son engagement continu à assurer le bon fonctionnement et l’entretien impeccable du siège social, particulièrement pendant quelques-uns des jours les plus sombres de la pandémie », affirme Stuart Cottrelle, président de Bayshore. « Nous avons tellement de chance de l’avoir au sein de l’équipe de Bayshore. Nous sommes tous incroyablement fiers de sa réussite. Félicitations de la part de nous tous chez Bayshore! »