Un merci du fond du cœur aux Forces armées canadiennes

Bayshore | | Santé et bien-être

Medical worker in personal protective gear standing on Canadian flag with hand to chest

 

Le 11 novembre chaque année, nous rendons hommage aux anciens combattants ainsi qu’aux hommes et aux femmes qui servent actuellement dans les Forces armées canadiennes (FAC). En ce jour du Souvenir, nous remercions également nos militaires pour le précieux soutien qu’ils nous offrent de diverses façons pendant la pandémie de la COVID-19. La crise de santé publique actuelle a rappelé aux Canadiens que nous dépendons de nos forces armées de bien des façons, même en temps de paix.

  • À la fin de janvier, les Forces armées canadiennes ont participé au rapatriement de 700 Canadiens qui se trouvaient à Wuhan, en Chine, et à bord de deux navires de croisière, l’un au Japon et l’autre à San Francisco. Une fois de retour au pays, ils ont été mis en quarantaine et hébergés pendant deux semaines à la base militaire de Trenton en Ontario.
  • À la fin de mars, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que 24 000 militaires étaient prêts à venir en aide aux provinces dans leurs efforts de lutte contre la COVID-19. Lors d’un point de presse, il a déclaré que « nos hommes et nos femmes en uniforme ont toujours répondu à l’appel quand nous avions besoin d’eux, et cette pandémie ne fait pas exception. » (Et, alors que certaines régions du pays sont aux prises avec une seconde vague d’infections, les Forces armées canadiennes sont prêtes à intervenir de nouveau.)
  • En avril, quand le coronavirus s’est propagé rapidement dans les établissements de soins de longue durée en Ontario et au Québec, les Forces armées canadiennes ont été appelées en renfort. Plus de 1 650 militaires ont été déployés dans plus d’une vingtaine de maisons de soins infirmiers dépassées par les éclosions. Ils se sont occupés du nettoyage, ont pris soin des résidents et leur ont prodigué des soins médicaux en s’exposant eux-mêmes à de grands risques. Cinquante-cinq membres des forces armées ont contracté la COVID-19 pendant leur mission.
  • En mai, les Forces armées canadiennes ont publié un rapport sur les problèmes constatés dans cinq résidences pour personnes âgées en Ontario, dont la négligence, des mauvais traitements, un contrôle inadéquat des infections, la présence d’insectes et un manque de propreté. Le rapport a incité le gouvernement de l’Ontario à lancer une enquête approfondie sur les allégations. Les forces armées ont également publié un rapport sur les établissements de soins de longue durée au Québec, soulignant les pénuries de personnel et le manque d’équipement de protection individuelle.
  • En juillet et en août, au nom de l’Organisation mondiale de la santé et du Programme alimentaire mondial, les Forces armées canadiennes ont apporté des fournitures médicales et humanitaires vitales à plusieurs pays, dont Trinidad-et-Tobago, Saint-Vincent et les Grenadines, la Barbade, le Honduras et le Guatemala.

Tout au long de son histoire, Soins de santé Bayshore a fourni des services de santé à bon nombre de membres des Forces armées canadiennes, à des anciens combattants et à leurs proches, chez eux, dans des résidences pour personnes âgées et sur des bases militaires. « C’est un honneur et un privilège de prendre soin des membres de la collectivité militaire canadienne », affirme Stuart Cottrelle, président de Soins de santé Bayshore. « En ce jour du Souvenir, aujourd’hui et tous les ans, nous tenons à leur exprimer notre gratitude pour leur courage, leur dévouement et leurs sacrifices. »