Conseils pour améliorer votre littératie en santé

Bayshore | | Naviguer dans le système de santé

Person looking at laptop to virtual call with doctor

 

Avez-vous déjà entendu l’expression « littératie en santé »? Ce concept reçoit beaucoup d’attention ces dernières années. Vous trouverez de nombreuses définitions sur Internet, y compris celle-ci de l’Association canadienne de santé publique (ACSP) : « la capacité de trouver de l’information sur la santé, de la comprendre, de la communiquer et d’en prendre acte. » Nous aimons également cette explication de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) : « Les compétences ou les connaissances en matière de santé, c’est plus que la capacité de lire des dépliants et de prendre des rendez-vous avec succès. En facilitant l’accès aux renseignements sur la santé et en améliorant la capacité des gens à utiliser ces renseignements de manière efficace, la littératie en santé est essentielle pour bien prendre en charge sa santé. »

Pourquoi la littératie en santé est-elle importante?

Des études ont établi un lien entre une faible littératie en santé et de moins bons résultats pour la santé. Malheureusement, la littératie en santé est un problème majeur au Canada, 60 % des adultes et 88 % des personnes âgées ont des compétences insuffisantes en matière de santé selon l’Agence de la santé publique du Canada. Les immigrants ou les personnes sans travail ont également une plus faible littératie en santé. Par ailleurs, près de la moitié des adultes canadiens ont peu de compétences en matière de santé. « La combinaison d’un faible niveau de littératie et d’un manque de maîtrise de l’information en santé peut être dangereuse… et même mortelle », affirme l’ACSP.

Les gouvernements et les organismes de santé du monde entier reconnaissent le besoin de renforcer la littératie en santé. Dans un rapport publié en 2013, l’OMS a déclaré qu’une littératie limitée en santé est associée à des choix plus risqués pour la santé, à une participation plus faible aux activités de promotion de la santé et de dépistage des maladies, à une gestion réduite des maladies chroniques et à une mauvaise observance thérapeutique. Elle est également liée à des hospitalisations plus fréquentes, à des accidents du travail plus nombreux, à une morbidité accrue et à des décès prématurés. Par contre, une meilleure maîtrise de l’information en santé a une incidence positive, elle renforce la résistance des gens et des collectivités, et permet aux gens de mieux prendre en charge leur santé et de prendre de meilleures décisions à cet égard.

Certains gouvernements et organismes agissent en faisant la promotion de communications plus claires et d’un langage plus simple. Les recommandations courantes incluent les suivantes : utiliser un langage clair et simple, éviter le jargon médical, définir les termes médicaux et scientifiques et organiser l’information de manière à ce qu’elle soit facile à suivre.

Ce que vous pouvez faire

Il est primordial d’améliorer ses propres compétences ou connaissances en matière de santé pour bien prendre soin de soi. Voici quelques conseils pour tirer le maximum de vos rendez-vous chez le médecin et en revenir avec une confiance accrue :

  • Préparez vos rendez-vous. Avant de rencontrer votre médecin, notez par écrit les sujets dont vous voulez parler. Dressez également la liste des médicaments que vous prenez ainsi que la dose, y compris les médicaments en vente libre et les suppléments. (Vous pouvez aussi apporter tous les médicaments avec vous afin de les passer en revue avec votre médecin.) Si vous voyez un médecin pour la première fois, notez vos antécédents médicaux par écrit, y compris vos problèmes médicaux antérieurs et actuels, vos chirurgies, les antécédents médicaux de votre famille, etc.
  • Vérifiez que les résultats de vos examens sont arrivés. Si votre médecin vous a demandé de faire faire des analyses sanguines ou de passer d’autres examens à une clinique ou un laboratoire, téléphonez à l’avance pour confirmer que le cabinet du médecin a bien reçu les résultats.
  • Posez plus de questions. Lorsque vous rencontrez votre médecin, posez-lui les questions sur votre liste. Si vous ne comprenez pas les réponses, demandez-lui de les clarifier. Prenez des notes. Vous pourriez aussi demander à un proche ou à un ami ou une amie de vous accompagner ou de vous aider à prendre des notes.
  • Soyez honnête avec votre médecin. Votre médecin ne peut pas vous aider s’il n’a pas un tableau complet de la situation. Par exemple, si vous ne prenez pas vos médicaments comme prescrits, dites-lui pourquoi. Si vous prenez des suppléments à base d’herbes qu’un ami vous a recommandés, mentionnez-le. Si vous avez un symptôme dont vous avez honte, parlez-en. Si vous fumez, ne le cachez pas.
  • Renseignez-vous sur les examens et les vaccins. Saviez-vous que toute personne de plus de 40 ans devrait subir un test de dépistage du diabète tous les trois ans? Ou que le vaccin contre le zona est recommandé aux personnes de plus de 50 ans? Renseignez-vous sur les tests et les vaccins qui sont recommandés pour vous.
  • Renseignez-vous sur la documentation offerte. Votre médecin pourrait avoir des dépliants ou des feuillets d’information utiles et vous recommander des sites Web fiables.
  • Demandez conseil à votre pharmacien. Les pharmaciens sont souvent plus accessibles que les médecins. N’hésitez pas à leur demander des renseignements sur les médicaments ou les effets secondaires.

Conseils pour faire des recherches en ligne

Si vous faites des recherches en ligne sur des sujets relatifs à la santé, ne vous fiez pas à tous les auteurs.  De nombreuses fausses informations circulent en ligne. N’importe qui peut publier du contenu sur un site Web ou dans les médias sociaux, qu’ils soient des spécialistes qualifiés en santé ou non. Gardez toujours les questions suivantes à l’esprit :

  • Qui a créé et revu l’information? Faites vos recherches sur les sites Web d’organismes gouvernementaux, des facultés de médecine et d’organismes sans but lucratif réputés, axés sur la santé (demandez à votre médecin ou d’une bibliothécaire de vous en recommander quelques-uns compte tenu de vos besoins). Les renseignements sur la santé doivent s’appuyer sur des recherches scientifiques, et non sur des histoires ou des opinions personnelles. Soyez très vigilants lorsque vous consultez des sites Web ou des articles de blogue qui font la promotion ou la vente de produits de santé ou de remèdes. (Pour d’autres conseils, lisez nos articles sur les fausses nouvelles et les arnaques et les fraudes.)
  • De quand date l’information? Les renseignements sur la santé changent à mesure que nous en apprenons plus des recherches scientifiques qui sont effectuées. Vérifiez la date de publication des articles en ligne, et vérifiez si les articles plus anciens ont été mis à jour.
  • Quelle est la politique de confidentialité du site Web? De nombreux sites Web utilisent des « témoins » ou de petits fichiers qui surveillent et se souviennent de vos renseignements, comme vos identifiants de connexion. Les témoins peuvent être utiles, mais ils peuvent aussi compromettre votre vie privée. Lisez la politique de confidentialité du site Web pour comprendre comment il utilisera vos renseignements. Vous ne trouvez pas de politique de confidentialité? Allez naviguer ailleurs! Vous pouvez aussi désactiver les témoins dans les paramètres de votre navigateur, mais cela pourrait vous empêcher d’utiliser certains sites Web. (Pour d’autres conseils, lisez notre article sur la façon dont vous pouvez vous protéger et protéger vos appareils numériques des cyberattaques.)

Rappelez-vous que vous devez seulement prendre des décisions concernant votre santé après avoir consulté votre médecin, et non après avoir lu quelque chose sur un site Web ou dans un groupe Facebook, ou parce qu’une amie ou un ami bien intentionné vous a donné un conseil.

Ressources supplémentaires

Question de santé ABC
Ce programme gratuit d’ABC Alpha pour la vie donne aux Canadiens les moyens de mieux gérer leur santé et de développer leur assurance pour prendre des décisions à cet égard. Renseignez-vous sur vos droits comme patient, obtenez des conseils pour parler aux médecins, créez votre propre fiche d’antécédents médicaux et améliorez votre vocabulaire relatif à la santé.

Santé Canada
Renseignements sur la santé du gouvernement fédéral, comprenant de l’information sur les vaccins et l’immunisation, les maladies, le Guide alimentaire canadien, les rappels de produits et les risques pour la santé des voyageurs.

CAMH (Centre de toxicomanie et de santé mentale)
Lisez des renseignements fiables du plus grand hôpital d’enseignement en santé mentale au Canada.

CANImmunize
Cette application gratuite pour appareils iOS et Android facilite le suivi des vaccins de votre famille.

Soins à domicile Bayshore offre une grande variété de services de santé à domicile afin d’aider les Canadiens à vivre de façon autonome le plus longtemps possible. Pour des détails, communiquez avec nous au 1 877 289-3997